Publié dans Editorial

Engouement planétaire

Publié le vendredi, 18 novembre 2022

Le « Mundial Qatar 2022 » ouvrira ses portes ce dimanche 20 novembre. Le rideau tombera définitivement le dimanche 18 décembre 2022.
Le quadriennal rendez-vous footballistique d’importance mondiale sinon planétaire organisé par la FIFA (Fédération internationale de football association) se tiendra cette année 2022 au Qatar. Une grande première dans les annales de la Coupe du monde de football où les compétitions se tiennent dans un pays arabe. On a trop l’habitude de voir passer les joutes footballistiques mondiales dans des pays latino-américains, américain du Nord, européens, africain ou asiatique de telle sorte qu’un Mondial se tenant dans un pays arabe nous choque un peu !
L’esprit de la compétition internationale de football trouve sa naissance en 1904 avec la création de la Fédération internationale de football association (FIFA) dont les premiers pays membres en même temps Etats pères fondateurs étaient le Pays-Bas, la Belgique, la Suède, le Danemark, la Suisse, l’Espagne et la France. D’autres pays allaient se joindre pour grossir les rangs. Ce ne fut qu’en 1930 sous l’impulsion d’un certain Jules Rimet pour que des compétions mondiales s’organisent. Ainsi, le premier Mondial du football se tenait en Uruguay (Amérique latine). L’Uruguay, le pays hôte ravit le premier titre de Champion du monde arborant la première Coupe du Monde. Et depuis, tous les quatre ans le « Football Mundial Cup » se tient d’un pays à l’autre en … Occident, en Amérique latine, en Afrique…
Le pays hôte, Qatar, est fin prêt pour accueillir les stars du football mondial. Doha, le principal site du rendez-vous planétaire, se fait des pieds et des mains pour recevoir ces honorables hôtes. Tamil ben Hamad Al Thani, l’émir du Qatar, fait de ce Mondial sur son sol un défi personnel. Il prend à cœur l’organisation et mise sur l’épanouissement et le rayonnement de son pays à travers ce Mundial Cup Qatar 2022. Accédant au trône en 2013, à l’âge de 33 ans, suite à l’abdication de son père, ce jeune monarque brave toutes les critiques à l’endroit de son pays, le premier pays arabe à accueillir un mondial. Il incarne le vent nouveau qui souffle dans le monde arabe touchant de grandes monarchies comme l’Arabie saoudite avec l’arrivée au pouvoir du prince héritier Mohamed Ben Salah (MBS).
Côté FIFA, le calendrier des matches et l’échafaudage des groupes sont déjà bien établis. Il ne reste que le coup d’envoi qui aura lieu ce dimanche 20 novembre. Une grandiose et solennelle cérémonie d’ouverture au cours de laquelle autorités qataries, sportifs, athlètes, gymnastes et artistes de diverses nationalités feront montre de leur art et ce pour émerveiller le monde entier. La cérémonie d’ouverture sera suivie par toutes et tous les férus du sport roi dans le monde entier. En tout cas, c’est un évènement universel jouissant d’un engouement planétaire.
Malgré les critiques sans cesse croissantes de certains pays occidentaux, la Coupe du Monde Qatar 2022 aura lieu. Certaines presses européennes ou américaines jettent l’opprobre à tout vent au pays hôte. Le monde occidental se disant avancé ou développé doit apprendre à accepter les uns et les autres selon leur culture et leur identité.
Iraniens, Français, Allemands, Africains, Asiatiques, Américains, Arabes ou autres vivront et joueront ensemble au nom du fair-play sportif. Vive le sport roi !

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff