Politique

Le déroulement des deux premiers jours de confinement de la Région d’Analamanga permet de tirer la conclusion que la population tananarivienne s’en moque complètement du danger de mort. La députée élue à Taolagnaro, Zafinandro Perle, appelle la population à respecter les consignes de sécurité sanitaires de l’Exécutif.La Région d’Analamanga est entrée dans une nouvelle période de confinement de 15 jours. Les mesures ont été renforcées par l’Exécutif pour juguler la propagation du coronavirus dans la société. Mais le constat des deux premiers jours est ahurissant. La population brave la pandémie pour vaquer à ses occupations quotidiennes. L’on constate même que…
L’Etat doit montrer sa rigueur pour le marché de la vanille tout comme il le fait pour la gestion du reconfinement total d’Analamanga depuis hier. La prochaine campagne en vue de l’exportation de cette seconde épice plus valeureuse au monde ouvrira bientôt. Mais chaque Région a son propre calendrier de production.Puisqu’il s’agit d’une saison générant rapidement beaucoup de profit, les opérateurs font remuer ciel et terre pour être aux premières loges. Des responsables locaux des services déconcentrés se plaignent en ce moment des pressions exercées par certains opérateurs et d’autres hauts commis de l’Etat qui abusent de leur fonction.Ils demandent…
La direction régionale de l’aménagement du territoire et des travaux publics du Vakinankaratra procède aux travaux de réhabilitation d’un pont situé sur la RNS 34. La déviation étant terminée, les travaux se poursuivent pour prendre fin dans trois mois.Un pont métallique se trouvant sur la RNS 34, à la limite de la Région Vakinankaratra et la Région Menabe est en piteux état. Les derniers travaux d’entretien de routine ont eu lieu en 2015. Depuis, l’état du pont s’est détérioré au fil des années. En 2019, des travaux de réparation d’urgence ont été entamés. Mais cette année 2020, il a été…
La Chine à travers l’Organisation mondiale de l’économie publique a fait don de 14 tonnes d’équipements de protection individuelle ou EPI destinés aux agents de Santé, 24 respirateurs, 10 000 thermomètres ainsi que des produits désinfectants. La cargaison transportant ces donations sont arrivés à l’aéroport d’Ivato dans l’après – midi d’hier. Une délégation gouvernementale composée du ministre de la Santé publique et le ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics, ainsi qu’un représentant de la Présidence en la personne du secrétaire général ont réceptionné les dons. D’après les informations, des membres de l’association précitée ont, au cours d’un…
1254. Selon un décompte du ministère des Affaires étrangères malagasy, au début du mois de juin dernier, ce serait le nombre de ressortissants malagasy bloqués à l’étranger, qui se sont signalés auprès des ambassades malagasy, pour demander à être rapatriés. Avec l’arrivée hier en début d’après-midi à l’aéroport international d’Ivato d’une troisième vague de rapatriement, près de 700 malagasy restent donc encore à rapatrier au pays.
« Tout le monde ne le sait peut-être pas. Mais il a bel et bien existé un État malgache pleinement indépendant avant son annexion par la France en 1896. Dès lors, à la souveraineté originelle que la France prétend avoir instaurée sur les îles Éparses du canal de Mozambique par voie de découverte et d’occupation effective à la fin du XIXe siècle, le représentant malgache aux Nations Unies a pu opposer, le 27 novembre 1979, la souveraineté traditionnelle de la Grande Ile sur chacun des îlots aujourd’hui revendiqués par les autorités d’Antananarivo ».
Fermeté. Voilà ce qu’il faut retenir de l’intervention télévisée des membres du Gouvernement hier dans la soirée. Cinq ministres du Gouvernement Ntsay Christian se sont succédé sur le plateau de la télévision nationale pour annoncer la stratégie de riposte du Gouvernement face à la recrudescence des nouveaux cas de contamination au coronavirus. Lors de ces déclarations successives, les membres du Gouvernement ont donné des précisions concernant les conditions et le déroulement précis des mesures annoncées à l’issue des deux rounds de Conseil des ministres, samedi et hier, à savoir notamment le reconfinement total de la Région d’Analamanga. Des mesures qui…

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff