Publié dans Politique

Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers

Publié le vendredi, 23 octobre 2020

L'EPP « manara - penitra » à Sabotsy Ambatondrazaka vient d'ouvrir officiellement ses portes. La cérémonie d'inauguration de cette nouvelle infrastructure scolaire s'est tenue hier en présence du Président Andry Rajoelina, dans le cadre de sa visite dans le District d'Ambatondrazaka. Cette EPP fait donc partie de la longue liste des établissements « manara - penitra » mis en place par l'Etat dans les quatre coins de l'île. A son tour, la Région Alaotra Mangoro bénéficie de la concrétisation du « Velirano » n°4 du Président qui consiste à assurer une éducation et une culture pour tous par la mise en place d'infrastructures aux normes, entre autres.

 

Entièrement équipée de nouveaux tables - bancs, cette Ecole primaire publique de Sabotsy pourra accueillir 600 élèves avec des classes à partir du préscolaire jusqu'en T5. Les écoliers, pour leur part, ont bénéficié de nouvelles fournitures scolaires ainsi que des livres divers. Le Président leur a également remis le fameux « Rakibolana », un dictionnaire bilingue destiné à apprendre aux élèves à maîtriser le malagasy et le français. Ce fut l'occasion pour le Chef de l'Etat d'encourager les jeunes écoliers à bien travailler à l'école.

« Le ministre de l'Education nationale m'a fait part de la hausse conséquente du nombres d'élèves inscrits à l'école suite à la mesure relative à la gratuité de l'inscription. C'est une très bonne chose », a - t - il souligné.

Programme chargé

Cette visite du Président de la République dans la capitale d'Alaotra-Mangoro a été très chargée. Plutôt dans la matinée, le Président Andry Rajoelina a inauguré le nouvel aéroport de Feramanga à Ambatondrazaka.

« Désormais, le District d'Ambatondrazaka ne sera plus isolé. Cela permettra de développer cette localité en la reliant avec le reste du pays », a déclaré le Chef de l'Etat. D'ailleurs, la route qui relie cet aéroport avec la RN44 a été entièrement bitumée et ce conformément à la promesse du Président lors de sa dernière visite en 2019.

L'homme fort du pays a aussi constaté l'avancée des travaux de construction du « Pont Kafe » accomplis à 60%. Les ouvrages consistent à élever la hauteur du pont et bétonner afin de résister aux intempéries. La réalisation de ce pont s'effectue au grand bonheur des usagers qui accueillent avec satisfaction cette infrastructure.

Outre la visite des infrastructures en construction, le Président n'a pas oublié de remettre des aides sociales à la population d'Ambatondrazaka suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19. Ainsi, 6000 ménages ont bénéficié de « Tosika fameno » qui en est à sa 2ème édition pour cette localité et ce pour une durée de 3 mois selon le numéro un de l'Exécutif. Une première édition ayant déjà été organisée au mois de septembre dernier. Le stade « manara - penitra » d'Ambatondrazaka a aussi été choisi pour la distribution de kits solaires aux habitants d'Ambatondrazaka.

Dans l'après-midi, le Président de la République a rejoint Vohidiala pour constater de visu l'état d'avancement des travaux de construction du pont « manaingazipo », un de ses engagements. Les travaux sont prévus être terminés avant le 15 décembre prochain sur ce pont qui portera désormais le nom de « Pont Fihariana ».

La Rédaction

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff