Publié dans Politique

Sénat - Des dons pour le personnel de santé et les patients

Publié le jeudi, 29 avril 2021

Une nouvelle qui est la bienvenue pour le personnel de santé du Centre hospitalier de référence régional de Vakinankaratra à Antsirabe.

Au cours d’une descente dans cet établissement hier dans la journée, le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa et ses proches collaborateurs ont rencontré et apporté leurs encouragements aux représentants du personnel de santé et de quelques personnes hospitalisées dans cet établissement hospitalier. Des équipements de protection individuelle et des médicaments pour le personnel de santé et pour les malades ont été remis lors de cette descente à Antsirabe. Il s’agit de 150 lits et 150 matelas, 300 draps, de 2 000 doses de déxaméthasone, 1 500 de Lovenox, 600 d’Azythromicine, ainsi qu’un lot de 400 équipements de protection individuelle. Pour les patients en particulier, des paniers garnis ont été offerts. Le choix de la Région de Vakinankaratra pour cette visite n’est pas fortuite explique le numéro deux du pays. Il rappelle en effet que, après Analamanga, le Vakinankaratra fait partie des Régions les plus durement touchées par l’épidémie de la Covid-19. « La situation actuelle requiert la solidarité de tous », insiste le patron du Palais de verre d’Anosikely. Il a également saisi la tribune qui lui a été offerte pour sensibiliser la population locale à venir se faire ausculter auprès des centres de santé dès l’apparition de symptômes afin d’accélérer la prise en charge des patients et de prévenir toute complication de la maladie. La Région de Vakinankaratra déplore, depuis le mois de janvier de cette année, 23 décès des suites de la Covid-19. 8 patients positifs au coronavirus et 53 cas suspects sont actuellement traités au niveau du CHRR cité supra. Au niveau global, la Région dénombre 83 patients porteurs du virus. La descente a également permis au président du Sénat de s’enquérir des desiderata de la population de la Région. Cette dernière estime par exemple nécessaire la mise en place d’un centre de traitement Covid-19, étant donné que les deux seuls hôpitaux publics de la Région, à Antsirabe et à Ambatolampy, ainsi que deux hôpitaux privés qui reçoivent les patients atteints de la Covid-19, ont montré leurs limites en termes de prise en charge des patients durant cette seconde vague de l’épidémie à Madagascar. 

 

 

La rédaction

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff