Publié dans Politique

Vaccin anti-Covid-19 - 300.000 doses de Sinopharm attendues

Publié le lundi, 09 août 2021


Le vaccin anti-coronavirus de Sinopharm, produit à Pékin (Chine) par « Beijing Bio-Institute of Biological Products Co Ltd », une filiale de « China National Biotec Group » (CNBG) et qui est validé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le mois de mai dernier, va être administré sur le territoire malagasy. Ce vaccin est intégré au dispositif international Covax et est inclu parmi les quatre vaccins recommandés par Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM). Le Président de la République Andry Nirina Rajoelina a annoncé avant-hier l’arrivée pour bientôt de 300 000 doses dudit vaccin de la part du Gouvernement chinois.
Pouvant être stocké dans un réfrigérateur standard à une température comprise entre 2 et 8° C, le vaccin Sinopharm enregistre un taux d’efficacité estimé à 79 % chez les cas symptomatiques ou hospitalisés, tous groupes d'âge confondus. Rapporté récemment par Global Times, le producteur dudit vaccin chinois a annoncé que son équipe de recherche, dirigée par Yang Xiaoming, avait découvert un puissant anti-corps neutralisant contre le variant Delta et qui pourrait être efficace dans le traitement préventif et précoce à court terme de la Covid-19. Utilisant un virus inactivé pour déclencher la production d'anti-corps qui combattent le coronavirus, le processus consiste à tuer le virus avant d'être injecté dans le corps des personnes, de sorte qu'il ne pourra plus transmettre le coronavirus.

Objectif : 50 % de vaccinés
Rappelons qu'aucun vaccin n'offre une protection à 100 %. Il n'empêchera pas nécessairement chaque individu d'attraper le virus ou de tomber malade s'il le fait. La caractéristique la plus importante des vaccins est de prévenir les maladies graves et le décès. A cette fin, tous les vaccins disponibles sont performants.
Aux dernières nouvelles, afin d’atteindre l’immunisation de 50 % de la population malagasy, Madagascar totalise actuellement 1.052.750 doses de vaccin anti-Covid-19. Ce sont notamment les 250.000 doses de Covishield arrivées le 7 mai 2021 et dont 197.001 ont été déjà administrés dans le cadre de la première dose. A cela s’ajoutent les 302.750 doses de Janssen réceptionnées le 27 juillet 2021 et venant du Gouvernement américain. La cargaison de 300.000 doses de Sinopharm ainsi que les 200.000 doses de vaccin AstraZeneca destinées à la deuxième dose attendent encore leur acheminement. Toujours dans cette optique, la Banque mondiale va financer des projets de développement à hauteur de 490 millions de dollars à Madagascar. Les objectifs étant d’accélérer l'acquisition de vaccins contre le coronavirus et d’appuyer des projets porteurs de croissance. Le premier projet, à hauteur de 100 millions de dollars (85 millions d’euros), servira à l'achat de vaccins mais aussi à renforcer les systèmes de santé.
K.R.

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff