Publié dans Politique

Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées

Publié le mardi, 19 octobre 2021

La douane malagasy a mis en échec une tentative de trafic illicite de pierres précieuses d'une valeur d'un demi-million de dollars, à l'aéroport international d'Ivato.  Les pierres précieuses ont été interceptées sur un Sri-Lankais, qui allait embarquer sur un vol de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines à destination d'Addis- Abeba, selon le Secrétaire d'Etat auprès de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie, le Général Gellé Serge.

Et ce, au cours d'une descente de cet officier supérieur de la Gendarmerie et du directeur général de la Douane à l'aéroport international d'Ivato, hier dans la soirée. La destination finale de ce ressortissant étranger était le Sri-Lanka, précise le numéro Un de la Gendarmerie nationale. Des renseignements ont poussé des éléments de la Douane malagasy ont procédé à des contrôles plus poussés des passagers à l'aéroport d'Ivato. Des contrôles qui ont permis de mettre à nu une tentative d'infraction douanière sous la forme d'une fausse déclaration.

Une confrontation de la liste des marchandises déclarées par un passager et des marchandises réellement contenues dans le bagage à main de ce passager, a fait transparaître une anomalie flagrante. En effet, la valeur des pierres déclarées de 13 000 dollars ne correspondaient pas à l'espèce et la valeur réelle de celles-ci qui s'élève à 500 000 dollars soit à peu près deux milliards d'ariary. La marchandise a ainsi été saisie. Le mis en cause a été interpellé. Il sera soumis à une procédure douanière pour dévoiler les circonstances et les ramifications de cette affaire. D'après les informations, la marchandise appartiendrait à une société basée à Sakaraha. Cette affaire montre que malgré les efforts entrepris par le pouvoir actuel, les trafiquants continuent de sévir faisant notamment preuve de toujours plus de ruse pour contourner les barrières érigées par les autorités. C'est ainsi que le directeur général de la Douane a notamment révélé hier l'existence d'un trafic d'or de Madagascar vers les Seychelles. Un catamaran aurait en effet convoyé 22 kilos d'or de l'île de Nosy Be vers l'île voisine récemment. Un avis de fraude a été lancé par la Douane malagasy ce qui a permis l'interception de la cargaison aux Seychelles.

La rédaction

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff