Publié dans Politique

Coup d’Etat institutionnel à Madagascar - Le FFKM contaminé par le virus de l’Opposition

Publié le jeudi, 14 septembre 2023

L’Andrimaso FFKM se fait la caisse de résonance des délires de dix des treize candidats inscrits à l’élection présidentielle à Madagascar. Dans une déclaration publiée hier, cette « branche du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar pour l’observation des élections », inconnue au bataillon jusqu’à hier, remet en cause la légitimité de la HCC et se met à jeter, elle aussi, le discrédit sur le processus électoral. 

Ainsi, elle estime notamment qu’il n’est pas normal qu’une institution judiciaire interprète et viole à sa guise la Constitution et les lois, citant notamment le cas du transfert illégal des pouvoirs du Chef de l’Etat par intérim au Gouvernement. Elle remet aussi en cause la validation de la candidature du Président sortant Andry Rajoelina. 

Des critiques qui rappellent curieusement, pour ne pas dire qui sont un stupide copier-coller, de celles du collectif de dix candidats à la présidentielle qui, ces derniers jours, parlent notamment de coup d’Etat institutionnel. Cette entité câline allègrement les idées de ces candidats et donne le sentiment que ce qui importe, c’est le départ de ceux qui sont aux affaires, peu importe les conséquences. 

Tout observateur averti de la vie publique voit en effet derrière les démarches de ces candidats, l’entreprise de personnes qui sentent venir le vent de la débâcle face au candidat Rajoelina et qui cherchent toutes les solutions possibles pour contrecarrer l’inéluctable. C’est pour cette raison que ces prétendants à Iavoloha ont requis la tenue d’un dialogue, qui est une voie détournée utilisée par ces personnes pour parvenir in fine à rentrer dans le cercle du pouvoir... 

Déclaration unilatérale

S’il faut en effet aller dans le fond du débat, les arguments évoqués, par le collectif de 10 candidats, certaines entités de la société civile ou l’Andrimaso FFKM ne tiennent pas longtemps en place. Le président de la Haute Cour constitutionnelle Florent Rakotoarisoa devait ainsi rappeler, hier, que la désignation du Gouvernement pour assurer collégialement les fonctions du Chef de l’Etat par intérim respecte la Constitution et ce, afin notamment d’éviter de laisser un vide à la tête du pays après la lettre de renonciation du président du Sénat et la démission du Chef de l’Etat. 

Le président du Sénat, avant-hier, a d’ailleurs mis fin à la polémique en soulignant lui-même avoir envoyé la lettre de renonciation  à la HCC dans laquelle il fait part de sa décision de renoncer au fauteuil de Président par intérim pour des « raisons personnelles ». A partir de là, la HCC n’a fait qu’appliquer ce qui est dit dans la loi fondamentale. Il faut savoir donc à qui l’Opposition souhaite-t-elle remettre les pouvoirs du Chef de l’Etat par intérim, si ce n’est à un Gouvernement collégial, à moins d’aller à l’encontre de la loi fondamentale qu’elle dit être bafouée… 

La HCC a également mis les points sur les « i » concernant le débat autour de la validation du dossier du Président sortant et candidat à sa propre succession, notamment la question de son certificat de nationalité. Et le numéro Un d’Ambohidahy de souligner que l’authentification d’un tel document n’est pas du ressort de la HCC. Que le document est réputé authentique jusqu’à preuve du contraire. Il semble en tout cas que la déclaration ne fasse pas l’unanimité au sein des membres du FFKM. Des indiscrétions révèlent que la déclaration faite par l’Andrimaso FFKM aurait été faite de manière totalement unilatérale. Outre la FJKM, les autres églises au sein de ce conseil n’auraient en effet pas donné leur accord à cette déclaration.

 

La rédaction

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Jeux olympiques 2024- Emmanuel Macron invite Andry Rajoelina
  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR
  • Primature - Christian Ntsay y est et y reste !
  • Tsimbazaza - Les têtes dirigeantes du perchoir élues par une forte majorité 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • C’est ça aussi l’Amérique !
    L’ancien locataire de la Maison Blanche et candidat aux prochaines élections, Donald Trump, a été victime de tentative d’assassinat, ce samedi 13 juillet, en Pennsylvanie. Un acte odieux vivement condamné et dénoncé par l’ensemble des dirigeants de la communauté internationale. De l’ONU, à l’OTAN en passant par les chefs d’Etat et de Gouvernement tant à l’Ouest qu’à l’Est. Un agissement indigne de la démocratie ! Un tel évènement nous dévoile un certain pan de la réalité quotidienne sinon de l’identité de ce pays ayant rang de première puissance économique mondiale.C’est quoi l’Amérique ? Une question pertinente qui dénote la spécificité d’un peuple, d’un Etat et d’une Nation ! Les Etats-Unis d’Amérique fascinent. Leur historique parcours suscite encore et toujours la curiosité. En fait, c’est quoi l’Amérique ! L’Amérique c’est le rêve ! La foi ! L’aventure ! Le risque ! Un modèle de développement, de réussite ! Mais aussi, la…

A bout portant

AutoDiff