Publié dans Politique

Actu-brèves

Publié le lundi, 08 juillet 2024

Une collaboration cruciale entre Ambatovy et Madarail pour la sécurité ferroviaire
Dans le cadre de l'année 2024, une initiative majeure est en cours pour sensibiliser 11 000 personnes à la sécurité ferroviaire. Cette action découle d'une collaboration entre l'entreprise Ambatovy et Madarail, visant à lutter contre les incidents tragiques qui peuvent survenir sur la côte Est en matière de transport ferroviaire. La protection de la population locale est une priorité essentielle de cette initiative conjointe. En travaillant ensemble, ces deux entreprises cherchent à renforcer la sécurité ferroviaire et à réduire les risques liés aux déplacements le long de la côte Est. La sensibilisation et l'éducation sont des piliers fondamentaux de cette démarche, visant à instaurer une culture de la sécurité et de la prudence parmi les usagers des chemins de fer. L'objectif principal de cette collaboration est d'améliorer les comportements des usagers des chemins de fer. Il s'agit de leur inculquer les bonnes pratiques et les vigilances nécessaires pour prévenir les accidents qui peuvent avoir des conséquences graves. Ainsi, il a été rappelé qu’avant de traverser une voie ferrée, il est essentiel de garder un œil attentif sur la gauche et la droite, à la fois à l'avant et à l'arrière. Cette précaution simple peut sauver des vies en prévenant les collisions avec les trains. Il est essentiel de se mettre en tête que les chemins de fer ne sont pas des endroits pour jouer ou se détendre. Ces zones sont réservées aux trains et toutes les activités autres que le passage en toute sécurité sont strictement interdites.



Renforcement de la sécurité sur les quartiers d’Andralanitra et Akamasoa. Le ministre de la Sécurité publique, le contrôleur général de la police Rakotoarimanana Herilala, a récemment pris des mesures pour renforcer la sécurité dans les quartiers d’Andralanitra et Akamasoa. Ces actions s’appliquent à améliorer les procédures et à impliquer davantage la population locale dans la promotion de la sécurité. Cela a été évoqué lors d'une rencontre avec le Père Pedro. Le ministre a ainsi souligné l'importance d'une collaboration étroite entre la Police et les autorités locales. Cette coopération tend à renforcer la paix, à lutter contre la toxicomanie et combattre les violences de toutes sortes qui peuvent affecter ces quartiers. Après cette réunion avec le Père Pedro, le ministre a effectué une inspection des postes de police d'Andralanitra et de Manantenasoa. Cette démarche visent à s'assurer que les Forces de l'ordre disposent des ressources nécessaires pour assurer la sécurité des résidents et répondre efficacement aux défis sécuritaires locaux.



Mission du Premier ministre Ntsay Christian à Guangzhou, Chine
La délégation malagasy dirigée par le Premier ministre, Ntsay Christian, a entamé sa mission à Guangzhou, en Chine, pour participer à la 5ème Conférence sur la coopération entre la Chine et l'Afrique. Cette délégation est arrivée à Guangzhou pour assister à l’événement majeur hier après-midi. M. Ntsay Christian est accompagné de hauts responsables pour représenter Madagascar lors de cette conférence importante. A son arrivée, le Premier ministre a eu l'occasion de rencontrer le gouverneur de la province de Canton, M. Wang Weizhong, ainsi que le président de l'APCAE, M. Yang Wanming. Ces rencontres ont marqué le début des échanges et des discussions prévus dans le cadre de la conférence. L’ouverture officielle de la conférence est prévue aujourd’hui. Le Premier ministre Ntsay Christian participera à des rencontres avec d'autres hauts responsables chinois pour discuter de la coopération entre la Chine et l'Afrique, en mettant l'accent sur la répartition du pouvoir et la participation des régions communautaire-décentralisée. Ce voyage officiel, approuvé lors du Conseil des ministres du 3 juillet dernier, permettra au Premier ministre de représenter dignement Madagascar lors de cette 5ème Conférence cruciale pour les relations entre la Chine et l'Afrique.



La station de pesage opérationnelle après un essai de deux jours sur la RN9
Selon le ministère des Travaux publics (MTP), la station de pesage sera officiellement ouverte à partir du lundi 15 juillet prochain. Tous les véhicules ayant un poids à vide ou un poids total en charge de 3,5 tonnes ou plus et circulant sur cet axe routier seront soumis aux contrôles effectués à cette station.  Avant l'ouverture officielle, des essais techniques sont prévus les 11 et 12 juillet pour garantir le bon fonctionnement de la station de pesage. Ces tests permettront de s'assurer que tous les équipements sont opérationnels et prêts à accueillir les véhicules de transport. En attendant la publication d'un décret fixant les sanctions en cas de surcharge, le MTP a précisé qu'aucune sanction ne sera appliquée dans l'immédiat. Cependant, les conducteurs en infraction devront obligatoirement décharger les poids excédentaires sur place. Il est important de souligner que le déchargement, la sécurisation des marchandises et le transfert du chargement vers un autre véhicule relèvent entièrement de la responsabilité du transporteur et des propriétaires. La mise en place de cette station de pesage vise à renforcer la sécurité routière et garantir le respect des normes de charge pour prévenir les accidents liés à la surcharge des véhicules de transport de marchandises.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff