Publié dans Politique

Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »

Publié le mercredi, 22 mai 2019

Une fois de plus, le Président Andry Rajoelina a démontré à qui de droit qu'il tient parole. Hier à Antsiranana, devant une foule en liesse et acquise, il a déclaré que les travaux sur les projets qu'il a promis pour la capitale du Nord débuteront dans un mois. « Je suis un homme de parole. Vous m'avez donné votre soutien, c'est à mon tour de vous rendre la pareille », lance le Président de la République à la population. Il s'agit de la construction des logements sociaux, la finition du stade,  mis aux normes du marché  Scama, la réhabilitation du « bazary kely » et des rues, l'aménagement du jardin du centre-ville en le dotant d'un boulodrome et le remplacement de tous les bancs publics existant.

« Toutes les écoles publiques devront être réhabilitées et à la prochaine rentrée scolaire, elles seront, chacune, dotées de tablettes pour les élèves », ajoute le locataire du Palais d'Iavoloha. A l'instar des jeunes des autres régions, il a incité ceux d'Antsiranana de présenter leurs projets à financer dans le cadre de « Fihariana ». «  Je n'admets pas que les garçons deviennent des foroches et les filles grossissent le rang des pratiquantes du  plus vieux métier du monde », avertit le Président qui met à la disposition des jeunes un pactole de 200 milliards Ar pour la réalisation de leurs projets. « Une opportunité vous est offerte, saisissez- la », signifie-t-il à l'endroit des jeunes.

A l'assistance, le Président Andry Rajoelina a révélé qu'avec une aide conséquente de 800 millions de $ de la Banque mondiale, Madagascar n'a plus droit à l'erreur. « Un pays qui ne se développe  pas avec une telle somme ne le sera jamais.  Alors que durant la transition, nous n'avons eu que 100 millions de $ pour réaliser les hôpitaux, les diverses infrastructures et maintenir en vie le pays ».

Après cette rencontre avec la population, le Président de la République a dirigé le premier Conseil des ministres décentralisé.

La Rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff