Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

Publié le mardi, 11 juin 2019

Une série d’entretiens est au programme du Président de la République malagasy, à Genève, en marge de la 108e Conférence internationale du travail qui coïncide pour rappel avec le centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT). Hier, le Président Andry Rajoelina, a ainsi rencontré notamment le directeur général de l’Organisation internationale du travail. Il s’est également entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel. Lors de cet entretien, l’accent a été mis sur des domaines tels que l’énergie, l’environnement ou l’éducation. Convaincue notamment par les efforts déployés par Madagascar dans le domaine environnemental, la chancelière allemande a émis sa volonté d’appuyer la Grande-île via l’Union européenne. Une délégation ministérielle malagasy se rendra prochainement en Allemagne suite à l’invitation du numéro Un allemand. « Ensemble nous allons travailler avec l'Allemagne avec une approche pragmatique entre nos deux pays autour de projets concrets », a ainsi indiqué le Chef de l’Etat malagasy à l’issue de cet entretien. C’est le deuxième grand dirigeant européen rencontré par le Chef de l’Etat malagasy. A la fin du mois de mai dernier, le Président Andry Rajoelina avait rencontré officiellement son homologue français Emmanuel Macron. Et ce, trois mois après la première
rencontre entre les deux hommes en marge du « One Planet Summit » à Nairobi.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff