Publié dans Politique

Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement

Publié le vendredi, 19 juillet 2019

Les natifs du faritany d’Antsiranana regroupés  au sein de l’association « FITEFA » (Fikambananan’ny teratanin’ny faritany Antsiranana) se sont donné rendez-vous hier à l’hôtel « Le pavé ». Un point de presse a été organisé à l’occasion par le président de ladite association, Bekasy Johnfrince. Avant tout, ce dernier au nom de tous les natifs du faritany d’Antsiranana a tenu à réitérer ses remerciements au Président de la République Andry Nirina Rajoelina pour la réhabilitation de la RN5a reliant Ambilobe-Vohémar ainsi qu’au Premier ministre Ntsay Christian. « Actuellement, il faut juste 5 ou 8 h de temps pour faire le trajet contre plus de 18h de temps auparavant », a-t-il déclaré. Dans la foulée, Bekasy Johnfrince a tenu à signifier aux journalistes présents des richesses dont dispose cette partie Nord de la Grande île et  son apport en matière  de devises pour le  développement du pays.  « Le faritany d’Antsiranana regorge de richesses minières et de ressources halieutiques en tout genre. A cela s’ajoute la vanille de la Sava, le label bio du pays, et les différents sites touristiques dont des parcs naturels et des réserves naturelles marines à l’instar de Nosy Lonjo, Montagne d’Ambre, Lokobe s’il ne faut citer que cela », a-t-il lancé. « Outre la vanille, le faritany d’Antsiranana dispose de divers produits d’exportation tels que le girofle, le café, le cacao, le poivre vert et rouge etc », a-t-il continué. Pour ainsi dire que le faritany d’Antsiranana possède d’énorme potentiel économique. Par ailleurs,  Bekasy Johnfrince a tenu à féliciter la députée Christine Razanamahasoa pour son élection à la tête de l’Assemblée nationale ainsi que les autres membres qui composent le bureau permanent dont la députée Jocelyne Maxime élue vice-présidente de ladite institution pour le compte du faritany d’Antsiranana.

« Nous vous soutenons et sommes prêts à collaborer avec vous tous », a-t-il souligné.Le parcours et l’exploit de l’équipe nationale de football Barea, arrivée au quart de finale de la CAN, ont également été salués par le président de la FITEFA. « Vous êtes la fierté de notre pays », a-t-il signifié.
Nouveau Gouvernement
Enfin touchant mot au prochain remaniement du Gouvernement Ntsay Christian, Bekasy Johnfrince au nom de la FITEFA  demande au Président de la République Andry Nirina Rajoelina d’y intégrer des natifs du faritany d’Antsiranana. Une demande qui a été accueillie par une ovation. « Sachez Monsieur le Président que la population du faritany d’Antsiranana vous soutient et est disposée à vous accompagner pour la concrétisation de tous vos projets en vue d’un réel développement du pays », a-t-il conclu. Un cocktail a clôturé le point de presse. La présence de la quasi-intégralité des députés, issus de l’ex-province d’Antsiranana, à cette rencontre avec les gens des médias, a été notée.
A.Lepêcheur

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff