Publié dans Politique

Candidat à l’élection municipale - Naina Andriantsitohaina, le sauveur d’Antananarivo !

Publié le jeudi, 12 septembre 2019

Après plusieurs jours de suspense, le candidat de la plate – forme IRD à la mairie d’Antananarivo est enfin connu. Une personnalité qui a défait tous les pronostics faits jusqu’ici. Il s’agit de Naina Andriantsitohaina, l’actuel ministre des Affaires étrangères qui est également connu comme étant parmi les opérateurs économiques les plus influents dans le pays. « Le moment est venu de rendre à la ville d’Antananarivo ce qu’elle m’a donné depuis » a annoncé d’emblée Naina Andriantsitohaina hier à l’annonce de sa candidature lors d’une cérémonie officielle tenue au PK Zéro à Antanimena. C’est  en tant qu’homme d’affaires que Naina Andriantsitohaina a le plus marqué les esprits des Malagasy. Il sera le principal adversaire du candidat du « Tiako i Madagasikara ». Il sera donc le nouveau visage qui fera aussi office de nouvel espoir pour Antananarivo. La Ville des mille déjà meurtrie par ces cinq années d’échec de Lalao Ravalomanana.

Une tâche difficile mais pas impossible Naina Andriantsitohaina a annoncé sa mission en tant que futur maire d’Antananarivo lors de sa prise de parole. Une mission qui se résume en deux mots : sauver Antananarivo. Une tâche difficile qu’il devra s’acquitter avec l’appui des Tananariviens. « Ensemble, nous allons sauver Antananarivo », a déclaré ce prétendant au poste de premier magistrat de la ville. Il promet de prendre soin de la Capitale, comme ses enfants, mais également de ses habitants. Il aura également la charge de ramasser tous les pots cassés des Ravalomanana notamment dans la gestion des ordures, la remise en ordre des marchés, l’insécurité et de redorer l’image même de la Capitale malagasy. Une tâche difficile mais pas impossible pour cet opérateur économique qui a déjà fait ses preuves en tant que leader dans l’entrepreneuriat et ancien président du groupement des entreprises de Madagascar (GEM). De ce parcours du fils du défunt Charles Andriantsitohaina, un grand industriel de la Grande île, et de Ginette Rabesahala, fondatrice de l’orphelinat FAZAKO, il n’est pas étonnant que des chefs d’entreprise et des opérateurs économiques  sont venus massivement assister à la présentation officielle du candidat de l’IRD qui est ainsi un des leurs. A l’endroit de ses amis et partenaires dans le secteur, il leur a demandé de lui prêter main forte pour la réalisation de sa noble  mission.  Les grandes lignes du programme de ce grand favori à la mairie d’Antananarivo dévoilées  au cours de la cérémonie d’hier sont prometteuses pour la Ville des mille. Un programme qui sera largement détaillé durant la campagne électorale qui débutera très bientôt !  Ainsi, le TIM et le MAPAR, les deux principaux partis politiques  en compétition en ce moment, ont choisi le dernier jour de l’échéance destiné au dépôt de candidature pour présenter leur candidat respectif.
 La Rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff