Publié dans Politique

Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy

Publié le jeudi, 23 janvier 2020

L'Europe réaffirme son soutien aux projets d'infrastructures routières de Madagascar. En tout, depuis 2014, la Banque européenne d'investissement (BEI) s'est engagée à financer la réhabilitation du réseau routier de Madagascar à hauteur de 173 millions d'euros, complétés par des dons de la Commission européenne de 120 millions d'euros. Outre le développement du réseau péri-urbain d'Antananarivo, ce partenaire financier de la Grande île a récemment investi dans la réhabilitation des voiries  urbaines dans la Capitale, répartie en quatre lots.

A l'occasion d'un déplacement dans le pays, le vice-président de l'institution financière, Ambroise Fayolle accompagné par le ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Habitat et des Travaux publics, de l'Agence française de développement ainsi que de la délégation de l'Union européenne à Madagascar et du promoteur, l'Agence routière de Madagascar (ARM) a donc procédé à la visite de plusieurs chantiers terminés mais aussi en cours dans la Capitale. « L'infrastructure et l'équipement jouent un rôle prépondérant dans la politique de développement de l'Etat. La modernisation des réseaux routiers dans le pays reste ainsi un grand défi que nous nous sommes fixés. Actuellement, le projet « Réhabilitation des voiries urbaines » touche à sa fin. Il a notamment permis de redonner vie aux différents axes qui rejoignent les routes nationales autour d'Antananarivo, et ce, grâce à l'appui de la Banque européenne d'investissement. Et nous espérons qu'elle nous accompagnera toujours dans le développement des infrastructures dans le pays » a souligné Hajo Andrianainarivelo, ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Habitat et des Travaux publics, hier, lors des différentes visites.

A l'issue des visites, l'ensemble des personnalités présentes ont également discuté du projet de « Modernisation du réseau routier » financé, à parts égales par la BEI et l'UE. Elle vise notamment la réhabilitation des routes nationales 6 et 13, desservant l'accès à deux ports d'envergure économique mais aussi industrielle, dans le Nord et le Sud du pays. Des efforts seront ainsi engagés en ce sens pour une meilleure exploitation des zones couvertes par le projet.

Rova Randria

Fil infos

  • Mobilisation face au Kere dans le Sud - Les députés offrent 8,5 tonnes de riz
  • Taxes pétrolières pour l’environnement - Détournement de 15 milliards destinés à l’OLEP
  • Lutte contre la Covid-19 - La communication, arme absolue utilisée par l’Etat
  • Village et Rova d’Ambohimanga - Les habitants retrouvent le goût de l’eau potable
  • Présidence de la Confédération africaine de football - Ahmad brigue un second mandat !
  • Assemblée nationale - Le calme plat
  • Pension de retraite pour les députés - Oui mais…
  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective

La Une

Editorial

  • Avec ou sans … !
    L’absentéisme. C’est le mode opératoire opté des sénateurs de l’Opposition pour exprimer leur… colère. En effet, Thierry Raveloson, Andriamandavy Riana, Olga Ramalason et compagnie, les sénateurs HVM et TIM, boudent. Ils désertent les séances de la Session ordinaire (la dernière du genre) de leur institution. Un manquement flagrant envers le devoir sacré qu’ils sont censés assumer en tant qu’élus. Et ils sont payés pour ! En droit de leur réclamer des comptes, les contribuables suivent de près la situation. A moins que ces « têtes brûlées » du Palais de verre renoncent à toucher leurs indemnités et avantages divers. C’est à voir !Arrivé en fin de parcours, le mandat des sénateurs se termine mal pour ne pas dire en queue de poisson. En tout cas, les sénateurs de l’Opposition doivent s’attendre à une telle mésaventure. En 2018, au tout début de la campagne électorale, le candidat Rajoelina annonçait déjà la…

A bout portant

AutoDiff