Publié dans Société

Recrudescence de l’insécurité à Maintirano - Des agents d’ONG tombent dans une embuscade

Publié le mardi, 28 juillet 2020

Avec la recrudescence du phénomène de « coupeurs de route », l’insécurité atteint actuellement un degré alarmant dans le District de Maintirano. Les faits survenus au cours de la matinée d’hier semblent le confirmer. En effet, deux agents d’ONG qui ont circulé en moto étaient tombés dans l’embuscade d’une bande armée sur une portion de route située à 8 kilomètres de la capitale du Melaky. Il s’agit respectivement de ces employés des ONG Sahanala et du CFPA.

 

Sur leurs  deux-roues, les victimes étaient sur le chemin qui devait les conduire vers un centre de culture de la Commune d’Andrea lorsque ce gang, composé de six bandits équipés à la fois de gourdins, de sagaies et de machettes, leur ont barré la voie à cet endroit- là. Inutile d’ajouter que les assaillants s’en étaient pris physiquement. Les blessures sont telles qu’il a fallu transporter d’urgence les victimes dans un centre de soins de la Région,  c’est-à-dire à Maintirano. D’après une source d’information locale, l’une d’elles se trouve dans un état critique. Les assaillants semblaient prendre un malin plaisir pour attaquer justement leurs victimes à leurs visages. Outre les agressions physiques, les auteurs de ce forfait ont également dépossédé les cibles de leurs effets personnels. Cependant, la nature des objets volés n’a pas été déterminée.

Sitôt informés, le chef de Région et son staff s’étaient rendus à cet hôpital pour être au chevet des victimes. Et les premiers n’étaient pas venus les mains vides. Ils ont promis d’assumer les soins ou autres frais nécessaires aux blessés. D’après toujours cette source, les bandits qui opèrent dans la Région voient actuellement en les motocyclistes des cibles privilégiées. Généralement, ces derniers sont constitués d’individus occupant des postes leur permettant une source de revenus confortable. A défaut de touristes ou d’employés de compagnie pétrolière à attaquer, les bandits s’acharnent donc sur ces motards issus de différents horizons.

Franck R.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff