Publié dans Société

Tirs sanglants à un barrage de Gendarmerie - Le gendarme stagiaire en cause à Tsiafahy

Publié le vendredi, 31 juillet 2020

Comme nous l’avons annoncé dans l’une de nos précédentes publications, le gendarme stagiaire de la Force d’intervention (FIGN), pointé du doigt d’être à l’origine de graves blessures par tirs d’arme à feu à la fois sur son homologue, son supérieur hiérarchique, et un passant, risque vraiment gros. Les faits sont survenus au cours de la semaine passée à un check point de Gendarmerie à Ambohimangakely. Presque une semaine après, au jour le jour,   le concerné était déféré au Parquet à la suite de quoi cette instance judiciaire l’avait ensuite placé sous mandat de dépôt à la maison de force à Tsiafahy, dans l’attente de sa prochaine comparution. A part les sanctions pénales, celles purement militaires l’attendent aussi.

 

D’après les premiers éléments de l’information, le gendarme stagiaire en cause aurait un problème personnel, une situation qui l’a rendu aigri et agressif ainsi, au point qu’il a été poussé à employer les grands moyens : ouvrir le feu avec son AK-81 sur ses collègues. Pour revenir toujours sur ce qui s’est produit mardi soir, l’autre semaine, le concerné avait eu de vifs échanges verbaux avec son collègue, également stagiaire. L’altercation dont l’origine n’a pas été encore élucidée, s’est produite juste au moment où ils allaient monter dans le véhicule, qui devait les ramener à leur base le même soir. Aveuglé de colère, l’élément mis en cause de cette Force a alors visé d’abord son ami, qui a dû être par la suite hospitalisé du fait de ses blessures, mais aussi deux autres personnes dont son chef.

Actuellement,  l’élément de gendarmerie gravement touché devait être encore sous soins à l'hôpital militaire de Soavinandriana. Dès le lendemain de ces faits, les représentants de la grande famille de la Gendarmerie se sont rendus au chevet de la victime. Ainsi, les Généraux André Randriamanesy, premier commandant adjoint de cette Force et son homologue, directeur de la logistique et de l’intendance, Kassimo, ont tenu ainsi à représenter le secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie et le commandant de la Gendarmerie pour apporter leur réconfort au gendarme stagiaire blessé. Outre une enveloppe d’un million ariary, remise par les responsables au sein de la gendarmerie, cette Force a également promis de prendre en main tous les soins dont la victime a besoin en vue de son rétablissement.

Franck R.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff