Publié dans Société

Covid-19 - Les patients guéris se multiplient

Publié le lundi, 03 août 2020

Depuis la semaine dernière, le nombre des cas de guérison  dépasse quotidiennement les 300 patients rétablis. En 7 jours, 2 563 patients équivalents au nombre des cas actifs hier ont été déclarés hors du danger. Actuellement, ils sont 8 825 personnes testées positives au coronavirus à avoir rempli les critères de rémission, selon le Centre de commandement opérationnel (CCO) - Covid-19, sis à Ivato. Rien qu’hier, 381 patients ont recouvré la santé dont 333 vivent dans la Région d’Analamanga. Selon le Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, porte-parole dudit centre, nombreux sont les patients guéris même en ayant suivi le traitement à domicile. Le protocole de sortie recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a permis à 312 personnes infectées, soignées chez elles, de sortir indemnes. Les 48 individus restants ont été hospitalisés au niveau des hôpitaux spécialisés et centres de traitements Covid-19.

 

Hier encore, 598 tests PCR réalisés par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM), le Laboratoire d’analyse médicale malagasy (LA2M), le Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU-JRA), ainsi que 27 analyses GèneXperts effectuées auprès de quatre Régions ont également permis de découvrir 132 nouvelles contaminations. Sur ces nouveaux cas confirmés, 118 sont localisés à Analamanga. Les Régions d’Itasy, Atsinanana, Sofia ont respectivement identifié un porteur du coronavirus. Quatre individus ayant contracté le virus ont été recensés à Amoron’i Mania. Boeny, Menabe, Atsimo-Andrefana, quant à elles, totalisent 7 nouveaux cas. Malheureusement, 4 patients ont succombé dont 3 morts pour  Analamanga. Le quatrième décès a été hospitalisé à  Menabe.

A la date d’hier, en ayant réalisé 44 033 tests PCR et 2 918 analyses GèneXperts, Madagascar totalise 11 660 cas confirmés, 8 825 cas de guérison et 118 décès.

Ce qui implique qu’il reste 2 717 cas positifs dont 84 individus présentant des formes symptomatiques graves voire critiques.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout
  • Mairie d’Antananarivo - Des élus oublient leur principale mission

La Une

Editorial

  • Jeu interdit !
    A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

A bout portant

AutoDiff