Publié dans Société

Tentative de braquage à Namontana - Les six auteurs présumés à Tsiafahy

Publié le vendredi, 06 novembre 2020

Après leurs arrestations par les hommes de la Brigade criminelle, les 2 et 3 novembre derniers à Namontana, les six présumés membres d'un réseau de malfaiteurs impliqués dans une tentative d'attaque armée dans ce quartier, furent déférés au Parquet, hier.  Après cette procédure, qui s'est terminée vers la fin de l'après-midi à Anosy, tous les suspects furent par la suite placés sous mandat de dépôt à la prison de Tsiafahy.

 

Ainsi s'est terminé le funeste projet de ces individus dangereux et équipés d'armes de guerre. En effet, la Police, au moment du coup de filet, a confisqué le sac contenant un fusil d'assaut AK47, de cinq boîtiers de chargeurs, ainsi que deux lampes de poche.

Tout a démarré le soir du 2 novembre dernier lorsque des indicateurs anonymes ont informé la Brigade criminelle sur la présence de sept individus suspects qui étaient en train de rôder dans le quartier de Namontana. Un renseignement, à leur sujet, a indiqué qu'ils s'apprêtaient à prendre d'assaut un cash point sis dans le secteur du marché. Rapidement, les Forces de l'ordre sont sur place, histoire de vérifier mais aussi procéder à l'arrestation des concernés. C'était dans ces circonstances que quatre d'entre ces derniers furent cueillis sur place, et pas les mains vides. Ils avaient deux fusils ainsi que des munitions sur eux. Par ailleurs, trois autres ont réussi à s'échapper. L'enquête menée par la Brigade criminelle a repris le lendemain même.  L'un des fugitifs de la veille fut appréhendé à Ambohijanahary Ambohibao. Interrogé, ce dernier a indiqué à la Police que son acolyte se planque à Mahamasina. Effectivement, le suspect était à l'endroit. A son tour, il a fini par révéler avoir caché des armes dont nous venons de mentionner plus haut à Ankaditoho Tsimbazaza. Enfin, la Police a déclaré qu'un gang dangereux, et qui a longtemps semé la terreur dans la Capitale, venait d'être démantelé.

Franck Roland

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff