Publié dans Société

Groupe Mahaleo - L'Etat reconnaissant envers la légende vivante

Publié le jeudi, 25 mars 2021

Bientôt cinquante ans de scène. Le groupe Mahaleo a fait ses débuts dans les années 1972, en pleine révolution populaire. Depuis, ses centaines de chansons ont été écrites, parlant notamment de l'indépendance, de l'amour mais aussi d'autres thématiques du quotidien. En 5 décennies, le groupe est devenu une légende vivante de la musique, de la culture et de l'histoire de Madagascar, à en croire Lalatiana Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture (MCC).

Une des raisons pour lesquelles ce département ministériel a sollicité l'Etat à décerner des distinctions honorifiques au reste des membres du groupe. Une demande validée par le Président de la République Andry Rajoelina. Ainsi, Dama ou Zafimahaleo Rasolofondraosolo de son vrai nom, Honoré Rabekoto dit Bekoto ainsi que Charles-Bert  Andrianaivo alias Charles ont été hissés au grade de Grand- Croix de 2è classe. Jean Baptiste Razafimamonjy, l'archiviste- documentaliste du groupe, a également reçu ce même grade, des mains de la Grande chancelière Madeleine Ramaholimiaso. Pour sa part, Nary Andriamamonjy, guitariste du groupe et aussi journaliste, a été élevé au grade de Commandeur de l'ordre national, une distinction reçue des mains du numéro Un du MCC.

 « Ces distinctions honorifiques constituent une reconnaissance de l'Etat envers le groupe et son apport dans l'histoire, la musique et la culture malagasy. Le ministère a lancé le défi d'accorder de telle distinction envers les méritants dès leur vivant », affirme le ministre de tutelle. Le Grand-Croix de 2è classe étant la plus élevée des distinctions honorifiques, selon ses dires. D'ailleurs, la reconnaissance de l'Etat, à travers le MCC, envers Mahaleo s'enchaîne avec l'exposition de ses milliers d'œuvres à la musée des archives iconographiques à Ambohidahy et ce pendant 3 mois.

« Pour nous, recevoir de tel mérite dès notre vivant constitue un grand honneur. Nous sommes reconnaissants envers le ministère de la Culture. Nous, les 7 membres du groupe, le méritons tous, dommage que 4 sont déjà partis », s'exprime Dama. La remise de leurs distinctions honorifiques s'est tenue hier à la Bibliothèque nationale à Anosy. Une occasion pour le MCC d'organiser une cérémonie digne de ce nom pour ce groupe idolâtré de génération en génération. Des artistes comme Raboussa, Nini Kiaka ou encore Jaojoby ont chanté des chansons de Mahaleo lors de cette festivité, outre les membres du groupe qui se sont retrouvés sur scène.

Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff