Publié dans Société

Prolongation des vacances scolaires - Prochaine rentrée prévue le 3 mai !

Publié le jeudi, 15 avril 2021

15 jours supplémentaires. Les élèves inscrits dans les établissements scolaires publics et privés dans tout Madagascar auront encore droit à 2 semaines de vacances imposées, à cause de l’évolution inquiétante de la Covid-19. Le dernier Conseil des ministres de cette semaine l’a décidé. « Les cours en classe sont suspendus pour mieux protéger les élèves et leurs familles ainsi que les enseignants, les personnels administratifs et les directeurs d’établissement scolaire », confirme Andriamiakatsilavo Raoniherijaona, directeur général en charge de la pédagogie auprès du ministère de l’Education nationale (MEN). La prochaine rentrée est ainsi prévue pour le 3 mai prochain, alors que la majorité des élèves ont été en vacances de Pâques depuis la fin mars dernier. D’ailleurs, certains établissements scolaires publics ont été transformés en centre de traitement de la Covid-19 (CTC 19) depuis cette semaine, afin d’accueillir les malades ayant des cas modérés et graves. C’est le cas de l’EPP-CEG Soamandrakizay. Cette décision soulage la majorité des parents, angoissés à l’idée d’envoyer leurs enfants en classe avec la hausse des cas de coronavirus, ces derniers jours. Toutefois, certains directeurs d’établissement privé s’en plaignent, faute de mesures d’accompagnement.
Devoirs à la maison
« En début de semaine, nous avons reçu un SMS venant du directeur de l’école de nos enfants, informant que si l’Etat prolonge les vacances et la suspension des cours en classe, les parents doivent récupérer des devoirs à faire à la maison à partir du lundi 19 avril prochain », informe Aurélien F., parent d’élèves résidant à Anosimasina Itaosy. Comme l’école de ses 2 enfants, bon nombre d’établissements ont préparé cette option depuis ces derniers jours, pour faire face à une éventuelle décision de prolongation des vacances scolaires, désormais officielle. « Les parents récupèrent les devoirs une demi-journée par classe pour les rendre 3 jours plus tard. Comme l’année dernière, c’est le seul moyen possible pour maintenir le niveau des élèves, de faire des révisions et de se préparer au 3è trimestre », avance Jacqueline Rajaonarivony, directrice d’un collège privé à Ambodifasina, dans la circonscription scolaire d’Ambohidratrimo. D’ailleurs, les directeurs auprès du MEN valident cette organisation et encouragent la prise de responsabilités de tout un chacun, à commencer par les parents qui doivent récupérer les exercices et les élèves qui doivent les faire. Pour les écoliers des établissements publics, ils doivent faire les devoirs proposés dans le livret d’auto-apprentissage. Les enseignants devraient, quant à eux, continuer les diverses préparations.
Recueillis par Patricia Ramavonirina


Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff