Publié dans Société

Suspension des cours à l'université - La nouvelle méthode « hybride » comme option

Publié le lundi, 26 avril 2021

La reprise de l'année universitaire 2019-2020 est prévue pour le mois prochain. Pourtant, avec la situation sanitaire actuelle, les choses ont pris une autre tournure. Malgré le fait que cette année universitaire soit courte, l'enseignement est encore suspendu. Et c'est une grande perte pour les étudiants, notamment ceux dans les universités publiques.

 

Autant que les chercheurs, les enseignants sont aussi conscients des enjeux de cette pandémie sur l'avenir des jeunes. Bien que leur niveau ne cesse de se dégrader, la fin de cette saison épidémique ainsi que son évolution restent encore des mystères. Pour faire face à cette situation, une réunion des présidents des universités de Madagascar, des instituts supérieurs de technologie et des écoles supérieures rattachés au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s'est tenue la semaine dernière. Les méthodes appliquées durant cette période d'urgence sanitaire étaient au centre de la discussion, plus précisément l'utilisation de la nouvelle méthode dénommée « hybride ». Celle-ci consiste à combiner les enseignements en présentiel et le télé-enseignement. La mise en place de cette nouvelle méthode s'expose toutefois à bon nombre d'obstacles, tant au niveau des moyens financiers qu'en termes d'infrastructures. Ainsi, le problème d'accès à la nouvelle technologie et le manque d'infrastructures demeurent les principaux problèmes.

Pour les universités et institutions privées, elles ont déjà intégré les cours en ligne dans leur programme de formation depuis l'année dernière. Pour y parvenir, certains établissements ont mis en place une plateforme de rencontre entre les étudiants et les professeurs, où ces derniers puissent discuter davantage et poursuivre les cours. L'objectif est de diminuer le temps perdu durant les séances de rattrapage. Pour l'Institut supérieur des polytechniciens novateurs de Madagascar (INSPNmad), une nouvelle méthode de travail adaptée à cette période de pandémie a été instaurée, outre l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Depuis ce mois d'avril, cet établissement a intégré dans son programme une formation en ligne.

Anatra R.

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff