Publié dans Société

Antananarivo-Renivohitra - Une vingtaine de remblais illicites enregistrés mensuellement

Publié le mercredi, 21 juillet 2021


Une menace pour la population. A chaque saison des pluies, plus d’une centaine de familles voient leurs maisons inondées à cause des remblais et constructions illicites. En effet, la plupart de ces terrains sont des canaux d’évacuation des eaux. C’était le cas d’Anosizato, l’année dernière, le remblai et construction illicites ont fait des victimes et des dégâts matériels du fait que les lieux étaient une zone inondable.
Face à la recrudescence du remblayage illicite dans la Capitale, l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (APIPA) et la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) ont renforcé la surveillance. A noter que chaque semaine, au moins cinq remblais illicites sont recensés, selon le directeur général de l'APIPA, Rakotonjanahary Ranto, soit 25 par mois. Les quartiers de Tsiadana, Ankatso, Boulevard de l'Europe, By Pass sont les principaux concernés.
 Ce responsable de rappeler que pour effectuer les travaux, les propriétaires devraient disposer de permis de remblai. « D'après les textes mis en vigueur, chaque titulaire doit obtenir une prescription d’urbanisme, l’avis technique de l’APIPA et le permis de remblai délivré par le maire, avant d’effectuer les travaux », soutient-il. Dans le cas contraire, des pénalités comme la remise à l’état et la confiscation ou mises en fourrière des camions transporteurs des remblais, une amende correspondant au double des frais alloués pour l’obtention du permis de remblai se référant à la superficie du terrain remblayé sont attribués aux contrevenants. Ainsi, les maires qui délivrent des permis pour des travaux de remblai ou constructions illicites seront punis suivant l’article 473 du Code pénal.
En rappel, jusqu'au 1er décembre 2021, le remblayage est autorisé au niveau des 43  Communes du Grand Tana. Au cours de l’année dernière, la CUA a enregistré pas moins de 700 interpellations de constructions et de remblais illicites.
 Anatra R.


Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff