Publié dans Société

Sapeurs-pompiers d’Antananarivo - Une caserne de proximité à Analamahitsy

Publié le dimanche, 15 août 2021

Réduire le délai d’intervention dans le 5ème Arrondissement d’Antananarivo ainsi que les Communes périphériques. Tel est le principal avantage de la mise en place d’une nouvelle caserne des sapeurs-pompiers à Analamahitsy. Naina Andriantsitohaina, maire de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), l’a précisé lors de l’inauguration de cette nouvelle infrastructure, le 13 août dernier. Une cérémonie honorée de la présence des autorités ainsi que des représentants des partenaires. 15 agents sapeurs-pompiers assurent le fonctionnement de cette caserne de proximité, 24 heures sur 24. Celle-ci dispose d’une capacité d’accueil de 3 véhicules d’incendie et d’un véhicule de secours. Outre les bureaux, un dortoir, une cantine et une salle d’accueil pour les invités, sans oublier les toilettes, la caserne d’Analamahitsy dispose également d’un coin d’entretien des équipements d’intervention. Selon les informations recueillies,  Lotus Immobilier fait partie des partenaires de la CUA dans la mise en place de cette nouvelle caserne.

Quinze véhicules opérationnels
72 ans d’existence au service des habitants en détresse d’Antananarivo et ses périphéries. Les sapeurs-pompiers se chargent non seulement de maîtriser les incendies mais aussi de secourir d’urgence les personnes en détresse ou encore d’éviter les dangers, entre autres les maisons en cours d’effondrement ou les arbres envahissants. « Au départ, il y avait à peine 4 véhicules d’incendie. Aujourd’hui, 15 sont opérationnels dont 10 véhicules d’incendie, 3 autres pour secourir les victimes, un véhicule 4X4 et un camion BEA », informe le maire de la Municipalité d’Antananarivo. Actuellement, 214 sapeurs-pompiers sont en activité, y compris les 50 agents récemment embauchés. Un recrutement de 50 nouveaux agents est prévu l’année prochaine. D’un autre côté, 200 bouches d’incendie, réparties dans différents Fokontany, sont  opérationnelles.
En 2020, le corps des sapeurs-pompiers d’Antananarivo est intervenu dans 292 cas d’incendie, dont 235 enregistrés dans la ville des mille et 57 autres déclarés dans les Communes périphériques. Ces 5 dernières années, le nombre d’incendies n’a cessé d’augmenter, non seulement à cause du non-respect du plan d’urbanisme, notamment avec les maisons en bois et construits illégalement, ou encore la promiscuité. Le travail des pompiers s’avère très difficile à cause des problèmes liés à l’accès dans certains quartiers. De plus, les interventions trainent avec la distance et les embouteillages, d’où la mise en place des casernes de proximité. Outre le siège à Tsaralalàna, Ambohimanarina et Analamahitsy abritent aussi des casernes.
Recueillis par Patricia Ramavonirina


Fil infos

  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur
  • Trafic de bois précieux - 3 individus interpellés avec un chargement de palissandre
  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur la braise !
    La vie reprend son cours. Une reprise difficile pour certains. Sur le chaudron voire sur la poudrière pour d’autres. En tout cas, c’est la galère dans l’ensemble !Dès le lendemain, sans faute, de la date de la célébration de la Fête nationale, les vicissitudes des délestages reviennent au galop. Les coupures d’eau, du matin jusqu’au beau milieu de l’après-midi gâche les travaux de la vie quotidienne des ménages. Les coupures d’électricité qui prennent toujours au dépourvu chacun dans ses activités à la maison, à l’atelier, à la coiffure, à l’épicerie, etc., continuent de faire des ravages. Et le ras-le-bol remonte en surface.Mais, l’évènement phare de ce retour à la vie … anormale revient à la séance de « face-à-face » entre les membres de l’Exécutif et les élus du Parlement de la Chambre basse. Incontestablement, c’est le point d’orgue de la semaine qui concentre les attentions de l’opinion publique. Les…

A bout portant

AutoDiff