Publié dans Société

Braquage à la BNI - Un milliard d’ariary dérobé !

Publié le mardi, 12 octobre 2021


925 000 000 d’ariary. La BNI Andohan’Ilakaka située dans la Région d’Ihorombe a été dévalisée dans la soirée du lundi dernier. Vers 18h 30, trois individus - à savoir deux hommes et une femme - se sont rendus dans cette agence en tant qu’envoyés spéciaux de la BNI centrale située à Antananarivo. « Ils se sont présentés au directeur de l’agence comme étant des techniciens en charge de la réparation de leur groupe électrogène. 15 minutes après leur entrevue, le premier responsable de la banque les a hébergés dans un hôtel et est aussitôt retourné à son bureau. Or, aux alentours de 21h 30, grande fut sa surprise en voyant les mêmes individus revenir. Dans la panique, le directeur  a appelé des agents de sécurité civils. Or, ces renforts ont été rapidement maîtrisés par les personnes mal intentionnées avec les pieds attachés et la bouche bâillonnée. Le trio de braqueurs a également appelé le directeur adjoint et lui a réservé le même sort. Pire, les malfaiteurs ont braqué un fusil sur sa tête afin qu’ils puissent obtenir le code secret du coffre-fort », a raconté une source policière. Et d’ajouter que de l’argent liquide d’un montant total de 925 000 000 d’ariary, emballé dans 4 sacs de riz, a été dérobé à cette occasion. Une fois leur funeste mission achevée avec succès, ils ont emprunté la route vers Tuléar à bord d’une voiture tout-terrain appartenant à la banque.
Aussitôt qu’il ait retrouvé l’esprit, le directeur de la banque en question a alerté les éléments de la Police d’Ihosy. Ces derniers se sont vite dépêchés sur place et ont procédé aux investigations. La Force d’intervention de la police (FIP) de Tuléar n’a pas tardé à appréhender les trois individus ainsi qu’à saisir de cette grosse somme d’argent.
Rappelons que dans la nuit du 6 septembre dernier, la première agence de microfinance à Marovoay a été également cambriolée. Et ce sont des personnels de la banque qui ont orchestré le vol. Deux coffres contenant 201 millions d’ariary ont été dépouillés. Les images vidéo fournies par une caméra de surveillance, installée dans les locaux du bureau, ont incriminé l’agent de sécurité. Outre cet individu, quatre autres personnes ont été arrêtées dont un autre employé de la microfinance. Malheureusement, même si les coffres ont été finalement retrouvés quelques jours après, ils ont été complètement vides. Tout l’argent contenu dedans s’est envolé.
K.R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff