Publié dans Société

Pluies à Antananarivo - Plusieurs zones non-couvertes

Publié le mercredi, 24 novembre 2021

La prévision effectuée par la Direction générale de la Météorologie (DGM) à Ampandrianomby pour cette semaine, concernant l’arrivée des pluies et averses généralisées sur une bonne partie du territoire national s’est avérée. Toutefois, au grand étonnement des Tananariviens entre autres, diverses zones dans la même circonscription n’ont pas pu en profiter. « Mardi soir, vers 21 heures, il pleuvait beaucoup du côté de Faravohitra jusqu’à Ambohijatovo.

Mais grande fut ma surprise en arrivant à Mahamasina jusqu’à Tsimbazaza d’apercevoir un ciel dégagé et une route asséchée, disent les gens (…) Au moment où je suis partie de mon boulot à Ankorondrano, il y avait une forte pluviosité. Et tout au long du trajet, cela ne s’est pas arrêté. Or, en arrivant à Itaosy, tout est sec. A première vue et à en croire les habitants, on dirait que même une goutte d’eau n’est y tombée », s’étonne une jeune fille. D’après les explications d’un météorologue, il s’agit d’une caractéristique d’un micro climat qui se définit comme étant l'ensemble des conditions météorologiques d'une zone de faible extension géographique qui diffèrent du climat général de la zone en général. « Particulièrement dans ce cas, l’on assiste à la présence d’une certaine masse d’air transportant la couverture nuageuse vers une quelconque zone et par conséquent bouleverse la prévision météorologique établie. Les lieux bénéficiant d’une tombée de pluie dépendront ainsi de la zone couverte par la formation nuageuse », a souligné Steeve Rantompoarison. Et d’ajouter que le climat s’est toujours manifesté ainsi. Loin de là donc de l’interpréter comme étant les conséquences du changement climatique. Si la pluie prévu arroser toute une semaine tombe en une seule journée, voilà, l’on peut le traduire comme tel. Pour les prochains jours, la météo avancée par les prévisionnistes indique toujours des pluies. « Des averses résiduelles persisteront sur les régions près des côtes Est de l'île, ainsi que sur le littoral de Diana et Analalava pour cette matinée. Un temps nuageux dominera sur Sava, Analanjirofo, le versant Est des hautes terres et Ihorombe. Temps peu nuageux ailleurs. Cet après-midi, un ciel peu nuageux à nuageux se trouvera sur Sava, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana et la partie Ouest de Menabe. Partout ailleurs, on aura un temps d'averses orageuses. Et demain, des averses orageuses vont se poursuivre sur Melaky, Menabe, Bongolava, sur la partie ouest de Vakinankaratra et Amoron i Mania, Matsiatra Ambony, Betsiboka ainsi que sur Boeny. De plus, les averses toucheront les hautes terres pour s’étendre ensuite sur Alaotra-Mangoro, Analanjirofo, Atsinanana, Vatovavy, Fitovinany et Atsimo Atsinanana. En revanche, il y aura des nuages avec possibilité d’averses sur le nord de l'île. A part cela, il fera sec. Il en est de même pour samedi qui verra une journée caractérisée par des pluies orageuses plus particulièrement sur la moitié nord de l’île », ont analysé les prévisionnistes Mamy Andriamirado Nomenjanahary et Hajarivelo Ramahandry.

 KR.

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff