Publié dans Société

Association Fitia - Wednesday morning group - Noël de partage à l’EPP Betsizaraina !

Publié le mercredi, 15 décembre 2021



160 élèves gâtés. La collaboration entre l’association Fitia et « Wednesday morning group » (WMG) s’enchaîne à l’Ecole primaire publique (EPP) de Betsizaraina. Les écoliers de cet établissement ont reçu en avance leurs cadeaux de Noël, hier lors d’une festivité organisée en leur honneur. Outre le repas de fête, chacun de ces élèves a été doté de jouet, gâteaux ainsi que des produits de première nécessité de la part des associations donatrices. Partager un moment de joie et œuvrer pour les enfants tiennent à cœur Mialy Rajoelina, Première dame et non moins présidente de l’association Fitia. Celle-ci a été sollicitée par le WMG pour apporter sa participation au Noël de l’EPP de Betsizaraina. Les écoliers n’ont pas manqué d’exprimer leur joie, hier, à travers des chants et poèmes. Les responsables et enseignants étaient également reconnaissants.
« Cela fait maintenant 3 ans que nous soutenons cette EPP. Les travaux de réhabilitation de l’établissement figurent parmi les actions déjà entreprises. Toutefois, de nombreux chantiers restent à faire, dont la construction d’un préau où les élèves pourront s’abriter durant la pluie, ou encore l’entretien de la cour de l’école pour éviter autant de poussières », informe Solange Ramamonjisoa Chapuis, présidente du WMG. « A partir de la rentrée en janvier, les 3 meilleurs élèves par classe recevront des prix. Des aides seront également octroyées pour les candidats au CEPE afin qu’ils puissent mieux passer l’examen », ajoute cette responsable.
Mêmes convictions
Côte à côte dans plusieurs activités depuis 2020. L’association Fitia et le WMG ont par exemple travaillé ensemble dans la distribution de cache- bouche auprès des Districts, écoles et transports en commun. A cela s’ajoute leur participation dans la série de formations dispensée au « Centre spécialisé », entre autres sur les droits de l’Homme ainsi que sur l’autonomisation de la femme et sur l’importance de la famille. La semaine dernière, les membres du WMG étaient aux côtés de ceux de Fitia durant les sensibilisations et formation contre les violences faites aux femmes et aux enfants, menées dans plusieurs Fokontany de la ville d’Antananarivo.
« Nos deux associations avons eu l’occasion de collaborer ensemble à plusieurs reprises car nous partageons les mêmes convictions dans plusieurs domaines. D’ailleurs, lorsqu’on assemble nos devises respectives, elles sont en parfaite symbiose. « Nous pensons aux autres. Le bienfait que l’on apporte à autrui est un trésor de richesses caché » », reconnait la présidente fondatrice de l’association Fitia. « …vous me voyez très honorée de remarquer parmi nous la présence de madame la présidente fondatrice de WMG, qui représente à la fois un modèle et une véritable source d’inspiration pour toutes les bonnes œuvres caritatives qu’elle a accomplies entre autres à travers cette association qui a vu le jour le 14 novembre 1963. Je félicite l’association pour sa pérennité et je lui souhaite une longue vie », s’est adressée la Première dame à Ginette Andriantsitohaina, hier à Betsizaraina. Notons que les 2 associations comptent renforcer leur collaboration.
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff