Publié dans Société

Peste à Mahitsy - Plusieurs décès confirmés

Publié le jeudi, 29 décembre 2022

Les cinq individus issus d'une même famille dans la localité d'Androhibe, Commune rurale de Mahitsy, ont été tués par la peste. Cela a été confirmé par le ministère de la Santé publique après les analyses effectuées à l'Institut Pasteur de Madagascar. Les victimes ont succombé à la maladie pendant la période allant du 9 au 20 décembre dernier. Sur ces cinq cas, quatre d'entre eux étaient atteints par la peste bubonique et le dernier a eu la peste pulmonaire. Les mesures de confinement ainsi que des tests sur les personnes en contact avec ces cinq victimes, notamment les membres de la famille et leurs amis proches, ont été déjà faits afin d'endiguer la propagation de la maladie. 

Nous sommes actuellement en pleine saison de la peste qui a débuté en août et ne se terminera qu'au mois d'avril. Le retournement des morts ou « famadihana » figure parmi les causes potentielles de la propagation de cette maladie. Cette coutume pourrait s'avérer dangereuse car la bactérie responsable de la peste peut survivre pendant plusieurs années. Ainsi, quand une personne enterrée dans le tombeau familial succombe à cette maladie, elle peut infecter tous les autres plus tard lors d'un « famadihana ».

L'invasion des villages par les rats des champs est aussi la principale cause de la propagation de ce fléau. En effet, ce petit mammifère est parmi les animaux véhiculant la peste. En cette période, les champs sont encore vides de production et leur habitat ayant subi les feux de brousse, ces rongeurs n'hésitent pas à se servir dans les maisons ou les dépôts d'ordures pour se nourrir.

Déjà en octobre dernier, plusieurs cas de personnes atteintes de la peste ont été signalés. Trois à cinq cas par semaine ont été enregistrés durant trois semaines. Mais c'est la première fois que des décès en masse ont été attribués à cette maladie.

Le ministère de la Santé publique a réitéré que « si des symptômes comme une forte fièvre accompagnée de toux et de difficultés respiratoires apparaissent, il faut rejoindre le plus tôt possible un centre de soins. La peste est facile à guérir s'il est dépisté à temps. Le seul moyen de savoir la nature d'une maladie est encore la consultation d'un médecin qualifié. Il pourrait aussi s'agir d'une autre maladie comme la Covid-19 ou la tuberculose. Ainsi, on serait fixé sur le traitement à suivre ».

 

Nikki Razaf

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff