Publié dans Société

Cyclone Gamane - Le nombre de décès remonte à 18

Publié le vendredi, 29 mars 2024
Le mouvement scout « Tily eto Madagasikara » est toujours prêt à aider ses compatriotes Le mouvement scout « Tily eto Madagasikara » est toujours prêt à aider ses compatriotes

Le bilan s’alourdit. Le nombre de personnes décédées durant les fortes pluies du 23 mars dernier et lors du passage du cyclone tropical Gamane ne cesse d’augmenter. Hier, vers 16h, le bilan provisoire enregistré par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) avance 4 personnes disparues dont une à Toamasina II, une à Antsiranana II, une à Antalaha et une autre à Sambava. 18 personnes ont perdu la vie, notamment à Mananara-Nord, Maroantsetra, Toamasina II, Vavatenina, Ambilobe, Antsiranana II, Antalaha, Sambava et Vohémar, tandis que 3 autres personnes sont blessées.
71.150 personnes sont sinistrées, ce qui équivaut à 17.571 ménages. 22.496 d’entre elles sont déjà déplacées dans 77 sites d’hébergement communs. Pour les infrastructures, 14.770 cases sont inondées et 646 autres sont détruites. Concernant les bâtiments scolaires, 8 salles de classes sont totalement décoiffées et 26 autres ont été partiellement détruites. La culture est aussi fortement touchée par ce cyclone. 1.698 ha de rizières sont inondées tandis qu’une autre surface de 665 ha est ensablée.
4 Régions ont été touchées par Gamane, à savoir Analanjirofo, Diana, Atsinanana et SAVA.
Le cyclone Gamane est déjà sorti en mer. Selon le site Cyclone Océan Indien, il s’est considérablement affaibli et s’est rétrogradé au stade de perturbation tropicale. Le système se déplace rapidement vers le Sud-est. Néanmoins, en se retrouvant dans les eaux chaudes situées au nord-est de la Grande île, il pourrait de nouveau s'intensifier. Le stade de dépression tropicale pourrait être atteint, mais la probabilité d'évoluer en tempête tropicale modérée reste faible.
Selon la consigne du Président de la République, Andry Rajoelina, les secours d'urgence s'enchaînent. Hier, la population du District de Taolagnaro, en raison de la montée des eaux, a reçu 3.500 kg de riz, 1.400 kg de légumineuses et 280 litres d’huile. Pour Toamasina, 77 ménages sinistrés ont reçu chacun 12,5 kg de riz, 5 kg de légumineuses et un litre d’huile.
Anatra R.

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff