Publié dans Société

Dégâts cycloniques - Rétablissement progressif de la circulation

Publié le lundi, 01 avril 2024

Des interventions d’urgence menées depuis la fin de la semaine dernière. Les équipes du ministère des Travaux publics (MTP) et leurs partenaires s’attèlent au rétablissement d’urgence de nombreux axes sur les routes nationales, coupés suite au passage du cyclone Gamane dans la partie Nord et Nord-est de Madagascar. La circulation est rétablie petit à petit suite aux travaux entrepris, entre autres sur la RN 6, entre Ambilobe et Antsiranana. La déviation à Ankazomborona, au PK 531+400, ou encore celle mise en place au pont d’Andranonakoho, au PK 663+767, ont été opérationnelles depuis vendredi dernier, grâce à l’intervention de l’entreprise Colas.

Le week-end dernier, l’entreprise CRBC a entamé les travaux d’urgence sur le pont de Manankolana, au PK 91 de la RNS 5A à Daraina Ambilobe. La circulation y est accessible depuis hier, selon les informations recueillies. Aussi, la circulation entre Vohémar et Sambava est accessible seulement pour les véhicules légers et ceux de transport en commun. Ces interventions font suite, rappelons-le, aux descentes sur place et consignes du Premier ministre et du ministre de tutelle. Les travaux s’enchaînent.

De nombreux axes endommagés

Du pain sur la planche. Les dégâts cycloniques sur les infrastructures routières dans le Nord de Madagascar restent conséquents. Une vingtaine d’axes en sont endommagés dans 4 Régions, soit par la montée des eaux, soit suite aux brèches et éboulements. A cela s’ajoutent les remblais emportés par les crues, comme le cas dans de nombreux axes sur la RNS 5A reliant Vohémar et Sambava, Région SAVA ou encore sur la RN 6, Région DIANA. Certains ponts font également l’objet d’une menace de coupure, entre autres celui de Befarafara et celui de Manambery. Les autorités locales ont émis des avis de vigilance aux transporteurs et ont pris des mesures, en particulier suspendre la circulation des poids lourds pour alléger les risques d’accident. Pour la Région d’Analanjirofo, une dizaine d’axes ont été touchés, notamment sur la RNS 5, entre Mananara-Nord et Maroantsetra. Outre l’attente de la décrue, des travaux de renforcement et de comblement des brèches y ont été menés. A cela s’ajoutent les travaux Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO) en collaboration avec les communautés locales. Un axe sur la RNT 22, toujours dans la Région d’Analanjirofo, est également coupé, en attendant la finition des travaux sur place. Dans tous les cas, les tâches à entreprendre sont conséquents pour le MTP et partenaires, si l’on tient compte des dégâts cycloniques sur les routes…

 

Recueillis par P.R.

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff