Publié dans Société

Salon RSE & IDD - Le capital humain mis à l'honneur par la Star

Publié le mercredi, 03 juillet 2019

Cette année, l'objectif n'a pas changé. Le salon RSE & IDD vise à faciliter la rencontre entre les différents acteurs clés de la RSE et le grand public en abordant ensemble les thématiques, les innovations et les approches pertinentes permettant à tous de s'impliquer dans le développement et le succès des initiatives sociétales à Madagascar. L'événement favorisera également le partage des bonnes pratiques ainsi que l'institutionnalisation de la RSE à Madagascar.

Le salon RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) & IDD (Indicateurs de Développement Durable) arrivant à sa 4ème édition se tient au parvis de la Gare Soarano les 3 et 4 juillet autour du thème « Investir pour le Développement durable à Madagascar ». Pour cette nouvelle édition, la Star renouvelle sa participation en tant que Sponsor Gold du salon, pour la troisième année consécutive.

Depuis hier, c'est-à-dire l'ouverture officielle du salon, et ce jusqu'à aujourd'hui, la Star mettra en avant sur son stand les quatre axes majeurs d'actions citoyennes dans lesquels elle intervient : le social, la santé, l'éducation et l'environnement.  Puisque la Star en tant qu'entreprise citoyenne réalise des actions touchant directement la population dans toute l'île

et ses œuvres durant l'année seront présentées. Cela permettra de créer des relations avec les partenaires potentiels pour les actions à venir en termes de RSE, et de développement durable. A part les actions citoyennes, l'agriculture locale est également l'une des domaines où la Star s'investit. En effet, une chaîne de valeur partagée et inclusive a été créée, à travers Malto. Une contribution dans l'économie rurale effectivement car ce partenariat permet aux familles de 11 000 paysans cultivant l'orge de bénéficier de revenus supplémentaires. Principale matière première pour la fabrication de la bière, l'orge est une culture de contre saison et vient ainsi s'ajouter aux revenus des paysans après la saison de culture du riz. En outre, la Star investit dans la formation et l'appui technique auprès de ces paysans, et garantit un contrat paysannat. Cette valorisation de l'orge locale est un réel levier du Vita Malagasy.

Une conférence notamment sur le thème « Investir dans l'individu pour développer le capital humain » a ainsi été donné durant la première journée de ce salon, avec Fanomezantsoa Rakotomalala, directeur des Ressources humaines de la Star. Elle a notamment parlé des formations octroyées aux collaborateurs tout au long de l'année, le développement des compétences, la valorisation du talent de chaque collaborateur, à travers l'application du LEAN Management.

Recueillis par T.A.

Fil infos

  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !
  • Exploitation halieutique - Un investisseur étranger arnaqué de plusieurs milliards ariary
  • Pénurie d’eau à Fianarantsoa - Henri Rasamoelina décèle des issues environnementales
  • Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa
  • Transport aérien - Les défaillances d'Air Madagascar mises à nu
  • Confédération africaine de football - Victime d’un attentat prémédité, Ahmad riposte
  • Conjoncture - Des problèmes sociaux à régler

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff