Publié dans Société

Antilin’i Madagasikara - 130 ans dans la promotion de l’éducation

Publié le mardi, 09 juillet 2019

 En 2023, l’association scoutisme au sein de l’église catholique de Madagascar ou « Antilin’i Madagasikara » célèbrera ses 130 d’existence. Une célébration qui sera entamée cette année à travers un projet pilote concernant la promotion de l’éducation spirituelle au sein de l’association. Cette décision a été prise durant la visite du parrain de l’Association scoutisme internationale au sein de l’église catholique dans le pays. D’après le responsable au sein de l’Antilin’i Madagasikara, ce projet de témoignage a pour objectif de réunir tous les anciens membres, les leaders qui se sont succédé durant ces années ainsi que les prêtres et les religieuses qui ont déjà vécu dans cette association.

Ils seront conviés afin d’intégrer le comité d’organisation de ce jubilé. L’association Antilin’i Madagasikara est membre de l’Organisation mondiale du mouvement scout, par le biais de la fédération du scoutisme à Madagascar. Afin de contribuer au développement des jeunes, elle met en avant la pédagogie du projet, la vie en petits groupes, la progression personnelle. Créés en 1923 sous le nom de scouts de France de Madagascar, les scouts catholiques malgaches ont pris l’appellation de Antilin’i Madagasikara à l’assemblée générale de 1957. Présents dans tout Madagascar, les jeunes garçons sont répartis en 4 branches : Lovitao (louveteaux) âgés de 8 à 11 ans, Mpianjoria (scouts) âgés de 12 à 15 ans, Mpamakilay (pionniers) âgés de 15 à 17 ans et enfin les Mpiandalana (routiers) âgés de18 à 21 ans. L’association contribue à l’éducation intégrale des jeunes garçons en les aidant à développer et à exploiter pleinement leur potentiel physique, intellectuel, social, spirituel, émotionnel, pour les éduquer à former leur caractère en tant qu’individu citoyen responsable.

Les actions menées par les scouts auprès de la population sont en général des activités de développement communautaires (assainissement, réhabilitation de bâtiments, etc.) réalisées en partenariat avec les paroisses. Le District de Toamasina réalise un programme d’alphabétisation auprès de la population rurale.

Recueillis par Anatra R.

 

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff