Publié dans Société

Antilin’i Madagasikara - 130 ans dans la promotion de l’éducation

Publié le mardi, 09 juillet 2019

 En 2023, l’association scoutisme au sein de l’église catholique de Madagascar ou « Antilin’i Madagasikara » célèbrera ses 130 d’existence. Une célébration qui sera entamée cette année à travers un projet pilote concernant la promotion de l’éducation spirituelle au sein de l’association. Cette décision a été prise durant la visite du parrain de l’Association scoutisme internationale au sein de l’église catholique dans le pays. D’après le responsable au sein de l’Antilin’i Madagasikara, ce projet de témoignage a pour objectif de réunir tous les anciens membres, les leaders qui se sont succédé durant ces années ainsi que les prêtres et les religieuses qui ont déjà vécu dans cette association.

Ils seront conviés afin d’intégrer le comité d’organisation de ce jubilé. L’association Antilin’i Madagasikara est membre de l’Organisation mondiale du mouvement scout, par le biais de la fédération du scoutisme à Madagascar. Afin de contribuer au développement des jeunes, elle met en avant la pédagogie du projet, la vie en petits groupes, la progression personnelle. Créés en 1923 sous le nom de scouts de France de Madagascar, les scouts catholiques malgaches ont pris l’appellation de Antilin’i Madagasikara à l’assemblée générale de 1957. Présents dans tout Madagascar, les jeunes garçons sont répartis en 4 branches : Lovitao (louveteaux) âgés de 8 à 11 ans, Mpianjoria (scouts) âgés de 12 à 15 ans, Mpamakilay (pionniers) âgés de 15 à 17 ans et enfin les Mpiandalana (routiers) âgés de18 à 21 ans. L’association contribue à l’éducation intégrale des jeunes garçons en les aidant à développer et à exploiter pleinement leur potentiel physique, intellectuel, social, spirituel, émotionnel, pour les éduquer à former leur caractère en tant qu’individu citoyen responsable.

Les actions menées par les scouts auprès de la population sont en général des activités de développement communautaires (assainissement, réhabilitation de bâtiments, etc.) réalisées en partenariat avec les paroisses. Le District de Toamasina réalise un programme d’alphabétisation auprès de la population rurale.

Recueillis par Anatra R.

 

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff