Publié dans Société

Morondava - Un jeune garçon s’enfuit après avoir volé les biens de son oncle

Publié le mardi, 24 septembre 2019

Un adolescent de 15 ans fut interpellé par la Police pour une affaire de vol à Morondava. Lundi dernier, il a volé les biens appartenant à son oncle qui l’a hébergé avant de s’enfuir à Morondava où il réside. Dans la liste des objets volés, une arme à feu, un appareil photo, une tablette, un ordinateur, des bijoux ainsi que deux téléphones cellulaires ainsi que la somme de 37000 ariary.

 

Le suspect a profité de l’absence du maître des céans pour faire main basse sur ces biens.  Dans sa tentative pour prendre le large, le jeune avait déjà acheté son billet pour le voyage à la gare routière. Entre-temps, les propriétaires sont rentrés et ils ont constaté la disparition de ces objets. Ils ont informé la Police. Cette dernière a aussitôt recherché le fugitif et l’a attrapé juste au moment où le véhicule prévu le transporter allait quitter la gare routière. Lorsque les Forces de l’ordre l’ont fouillé, elles lui ont encore trouvé un sac qui contenait tous ces objets volés. Actuellement, ils ont été remis entre les mains  des propriétaires. Le suspect, lors de son audition, a reconnu les faits.  L’affaire était déjà déférée au Parquet.

Franck Roland

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff