Publié dans Société

Changements climatiques - Du charbon écologique pour préserver les forêts

Publié le mercredi, 20 novembre 2019

La protection de l’environnement figure parmi les priorités de l’association Jeudi des femmes  entrepreneures. En tant qu’association qui œuvre dans la promotion de la communauté, celle-ci se préoccupe de l’avenir de la génération future, et cela face aux changements climatiques dont Madagascar est actuellement victime. Et pour cause, la déforestation et la dégradation des sols dont les conséquences sont importantes, accentuent la vulnérabilité de la population. Malgré l’interdiction de coupe, bon nombre d’habitants ont encore recours à cette pratique. Afin de lutter contre la déforestation massive et restaurer la végétation, il est primordial de créer des activités génératrices de revenus pour la population.

 

Dans cette optique, ladite association, en collaboration avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion féminine, a mis en œuvre le projet « Antsika ». A travers des ateliers sur la fabrication de charbon écologique, ses membres ont sensibilisé les gens, d’une part sur la protection de l’environnement et de l’autre, sur un autre genre de commerce qui ne cesse actuellement de s’évoluer. Ces évènements ont eu lieu dans le Fokontany de Tsararay, Commune de Fiaferana et à Ankadiaivo, Commune d’Alasora. D’après un technicien, l’objectif est de diminuer l’utilisation du charbon de bois qui est liée directement à la destruction de l’environnement, avec la coupe des bois de chauffe. Quant à la fabrication du charbon écologique, les matières premières utilisées sont faciles à trouver. Celles-ci sont fabriquées à partir des déchets ménagers et des produits agricoles. Pour ce faire, On les brûle. Puis, on les mélange avec de l’argile pour obtenir ainsi des petits cubes noirs à l’aide de moules. Economique, facile à utiliser et propre, cette initiative vise à freiner l’utilisation abusive des bois de chauffe et réduire la pression sur l’environnement.

Durant une période de 3 mois, relative à la durée du projet, l’association Jeudi des femmes  entrepreneures s’est concentrée sur trois thèmes, à savoir : l’éducation, la famille, l’environnement et la gestion de l’hygiène menstruelle des jeunes filles.

Anatra R. 

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff