Sport

La Confédération africaine de football (CAF) ne s’est pas encore prononcée sur l’avenir de la CAN 2021 qui est programmée pour janvier et février de l’année prochaine au Cameroun. Et avec la dernière sortie du vice- président de la FIFA, Victor Montagliani, qui a affirmé cette semaine que tous les matchs internationaux, prévus cette année, pourraient être annulés en raison de la pandémie mondiale, on peut facilement en déduire que la question du report de la CAN-2021 devient de plus en plus plausible. En effet, le doute s’installe aujourd’hui sur le maintien de la date initiale de la CAN 2021…
Un des membres du comité mis en place par la fédération malagasy de football (FMF) pour évaluer les dossiers des soumissionnaires à l’appel d’offres pour l’équipementier des Barea, Justin Randriatsoaray vient de déposer sa démission. Après la levée de boucliers des supporteurs ainsi que les principaux acteurs de la sélection nationale, il a accepté de répondre à nos questions. Interview.
Des latéraux au niveau après une longue période de creux. Longtemps pointés du doigt, les latéraux de l'équipe de Madagascar ont pris un coup de maturité dans la dernière liste de Nicolas Dupuis. Romain Métanire (29 ans), Jérôme Mombris (31 ans) ou encore des futurs internationaux Malagasy Sylvio Ouassiero (25 ans) et Kenji-Van Boto (23 ans) postulent à des postes en sélection ou sont des titulaires indiscutables. La relève commence à se faire remarquer aux postes de latéraux avec Ouasseiro et Van Boto (polyvalent à droite et à gauche) et a une carte à jouer lors des matches à venir.Le…
Le résultat officieux de l’appel d’offres lancé pour désigner le futur équipementier des Barea de Madagascar continue encore à faire des vagues. Le comité d’évaluation créé à l’occasion et composé de quelques personnes, cinq selon les informations et dont l’une a déposé sa démission, a placé en tête du classement la société « Cercle by Ted » après le dépouillement. Une société créée récemment et qui n’a pas l’expérience voulue en la matière mais aurait supplanté, à la surprise générale, des authentiques équipementiers à l’instar de Macron ou Errea.
Le choix du nouvel équipementier des Barea de Madagascar par le comité ad hoc désigné par la Fédération malagasy de football est très attendu. Néanmoins, la fuite des documents mettant en première place une société inconnue du bataillon a fait couler beaucoup d’encre, cette semaine. Après Patrick Pisal de la société Telma, du sélectionneur national Nicolas Dupuis, Abel Anicet Andrianantenaina est sorti du silence pour avancer son point de vue. A travers un appel vidéo, le capitaine de l’équipe nationale n’y est pas allé par quatre chemins pour exprimer son avis de vive voix aux supporters des Barea. Et ce…
Silencieux depuis des mois, sauf à travers les spots de sensibilisation sur les gestes sanitaires face au Covid-19, le coach de l’équipe nationale, Nicolas Dupuis s’est exprimé enfin sur des sujets brûlants concernant ses protégés…La Vérité (+) : Comment se passe cette période de confinement ?Nicolas Dupuis (=) : « Comme tous les habitants de Madagascar, nous sommes, ma femme et moi, confinés et faisons en sorte de respecter au maximum les consignes qui nous sont données. Je trouve que l’Etat malagasy gère très bien cette crise du Covid-19. »(+) : Quid des joueurs des Barea ?(=) : « Nos…
Le débat autour du futur équipementier des Barea enflamme depuis le week-end dernier les réseaux sociaux notamment les groupes spécialisés sur le football. La sortie médiatique du numéro un de TELMA, sponsor officiel du football malagasy depuis une dizaine d'années, Patrick Pisal Hamida, y a été largement commentée et a obtenu l'adhésion des internautes. Celui-ci a souhaité que l'appel d'offres lancé par la fédération nationale (FMF) pour la quête d'un équipementier pour la sélection nationale soit reconsidéré. Le résultat de cet appel d'offres propose la première place à une société dénommée Ted, inconnue du bataillon et dont la marque ne…

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff