Publié dans Sport

Athlétisme- Sommet national - Les athlètes doivent s’armer de patience

Publié le mardi, 16 juin 2020

Devant l’incertitude de l’avenir, la Fédération a fait le choix de ne pas communiquer, notamment sur les réseaux sociaux, avant d’avoir des éléments tangibles quant à la reprise des activités. Pour maintenir le suspens, le président de l’instance nationale de l’athlétisme  refuse catégoriquement de se prononcer sur la tenue ou pas des championnats de Madagascar jeunes et toutes catégories, cette saison.  Quant à l’instance internationale, cette dernière a déjà prévu de reprendre le calendrier de compétition au mois d’août avec le Diamond League et cela s’étalera jusqu’en 2021 avec les Jeux Olympiques. Une décision qui a été prononcée durant la réunion des membres par visioconférence en mi-mai dernier.

 

Le championnat de Madagascar d’athlétisme est ajourné en raison de la situation de crise et d’urgence sanitaire et de la suspension des activités sportives. La compétition devait se tenir au mois de juillet au stade municipal d’Alarobia. Comme à l’accoutumée, elle devrait s’étaler en deux parties, pour les jeunes et pour les seniors. « Il nous est impossible, à l’heure actuelle, de confirmer les dates, vu le contexte. Voilà pourquoi on a pris cette décision », souligne Norolalao Andriamahazo Ramanantsoa, président de la Fédération malagasy d’athlétisme.

Rappelons que le championnat jeune (minime et cadet) était prévu se tenir les 3, 4, 5 juillet  tandis que celui junior senior les 10-11,12 juillet à Antananarivo.

Nombreux sportifs et  dirigeants sportifs pensent déjà à la reprise des entraînements et des compétitions. C’est le cas des athlètes et des ligues régionales d’athlétisme qui commencent  à se poser la question sur la suite des activités athlétiques pour cette année.

« Je connais les soucis des athlètes et des ligues régionales pour ne citer que le temps de préparation et le moyen  financier mais la Fédération ne peut malheureusement pas encore se prononcer pour l’instant. Je sais d’ailleurs que les athlètes des autres Régions qui ne sont pas concernés par le confinement n’ont jamais cessé de s’entraîner et qu’ils ont besoin de s’exprimer dans des compétitions », annonce Norolalao Andriamahazo Ramanantsoa. 

Fil infos

  • Vols de rapatriement - «Les autorisations se négocient entre les Etats », dixit l’aviation civile de Madagascar
  • Factures JIRAMA mars-août - Le paiement reporté en 2021
  • Assassinat de Danil Radjan - Qui est le quatrième meurtrier ?
  • Pour les pays touchés par la pandémie de Covid-19 - Andry Rajoelina propose l’effacement de la dette
  • Code de la communication médiatisée - La boucle est bouclée
  • Flambée des cas de Covid-19 en Europe - Crainte sur la réouverture du ciel malagasy !
  • Maire d’Antananarivo - Le grand « moral » de Naina Andriantsitohaina
  • Sénatoriales - De quoi a peur le Groupe du Panorama ?
  • Affaire Raoul Arizaka Rabekoto - L'INSCAE réagit et précise
  • Tovonanahary Rabetsitonta sur la pandémie - « Les mesures préconisées par l'Etat malagasy ont été efficaces »

Editorial

  • Tache d’huile !
    Une brèche suffit pour que le fût d’huile déverse au compte-gouttes ou à gogo son contenu. L’huile, à la différence des autres liquides, a une propriété unique de se répandre tout naturellement couvrant le périmètre autour duquel elle est déversée. La tache envahit le pourtour. Le Chef de l’Etat accède à la demande de la population du Sud-est de considérer la scission de la Région de Vatovavy - Fitovinany en deux. Le débat autour de la question vient d’avoir lieu. Des notables de la Région, des chefs coutumiers, des élus et d’autres sensibilités se sont réunis autour d’une table sous la direction du Président pour en débattre. Hormis l’épineuse question de la répartition des six Districts à chacune des deux nouvelles Régions qui, en fait, crée des vagues, la démarche fait école.

A bout portant

AutoDiff