Publié dans Sport

Sport automobile - 41e RIM - Une distance de 300km au menu

Publié le mardi, 20 octobre 2020

Une distance de 300km mettra à l’épreuve les participants à la 41 ème édition du Rallye international de Madagascar qui se déroulera les 13, 14 et 15 novembre prochains dont 160 km divisés en 13 épreuves spéciales. La distance minimale est de 8 km tandis que la plus longue sera de 18km. La course aura lieu à Antananarivo aux environs d’Ambohidratrimo et d’Ivato. D’après le président de la Fédération de sport automobile, Jimmy Rakotofiringa, la FSAM a organisé cette première compétition de l’année pour pouvoir donner plus d’élan à tous les pilotes en vue de leur préparation pour la saison 2021. Elle permettra aussi aux équipages qui ont importé de nouvelles montures d’avoir l’opportunité de les tester et de s’évaluer en vue de la saison prochaine. Comme c’est la seule course de la saison, la bataille sera rude.
Dans le cadre de la protection contre la Covid-19, la FSAM ne fléchira pas devant les négligences concernant les mesures barrières. Chaque pilote devra porter une cagoule à l’intérieur de son véhicule et une fois sorti, le port de masque est obligatoire. Il en est de même pour les mécanos. Outre les mécaniciens, seuls les pilotes seront autorisés entrer dans les stands de parc.  En outre, une distanciation sociale sera de mise entre les stands de parc de chaque équipage. Les officiels et les commissaires sportifs seront dans l’obligation de porter des masques de protection et gants durant l’exercice de leur responsabilité selon les informations des dirigeants de la FSAM.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff