Publié dans Sport

Football-Suspension de Nicolas Dupuis - Le Président Andry Rajoelina déplore la décision unilatérale

Publié le lundi, 03 mai 2021

Dans son intervention télévisée de dimanche dernier, le Président de la République, Andry Rajoelina, a touché un mot sur les sujets brûlants du moment. A part les mesures prises par l’Etat pour lutter contre la propagation de la Covid-19 au pays, le numéro un malagasy a répondu sur la question d’une journaliste sur la suspension de Nicolas Dupuis en tant que sélectionneur de la sélection nationale.

Celui-ci rappelons –le a été suspendu la semaine dernière par la Fédération nationale, ou plutôt par son président Raoul Rabekoto Arizaka, et remplacé par Eric Rabesandratana. Le Président de la République, sans entrer dans les détails du bon ou mauvais côté de cette décision, a simplement déploré son unilatéralisme. « Je respecte l’indépendance de la Fédération malagasy de football mais c’était mieux de concerter avant de prendre la décision », regrette Andry Rajoelina. Lui qui, à titre personnel ou en tant que Président de la République, a toujours affiché son adhésion totale avec les Barea de Madagascar et les a toujours soutenus. Une grande partie des émoluments de Nicolas Dupuis et ses avantages sont, à titre d’exemple, pris en charge par l’Etat malagasy ainsi que certaines dépenses de la sélection nationale « A » durant sa campagne africaine.

La moindre des politesses s’avère ainsi d’exposer à l’Etat les raisons de la suspension et de se concerter avant de sortir une telle décision. Mais la Fédération malagasy a une fois de plus montré son ingratitude envers l’Etat et en particulier au Président de la République. Andry Rajoelina n’a pas pour autant tenu compte de ce manque manifeste de savoir vivre et d’irrespect envers lui mais a promis de continuer à soutenir les Barea de Madagascar. « On va toujours les aider avec les moyens à notre disposition puisqu’ils ont porté haut la couleur nationale. Et j’espère qu’ils le feront toujours », relativise le Président de la République.

« Après Didier Ratsiraka, c’est Andry Rajoelina qui a fait beaucoup pour le sport malagasy en général et le football en particulier », a souvent rappelé un éminent président d’une association nationale.  Une implication totale taxée par les ignares de politisation du football malagasy.

Rata

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff