Publié dans Sport

Fabien Boyer - Enfin un bonne nouvelle

Publié le vendredi, 01 octobre 2021

« Enfin une bonne nouvelle », lâche le défenseur central réunionnais, plus de six mois après sa rupture des ligaments croisés du genou droit intervenue durant la préparation estivale. C'était au cours d'un match amical contre Luxembourg. « Là où mes belles espérances sont parties en fumée », enchaîne-t-il.

 

Eric Rabesandratana reste pour l'instant le sélectionneur de l'équipe nationale. La Fédération malagasy du football (FMF) l'a annoncé, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle la liste des 24 joueurs sélectionnés pour le prochain match dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, a été présentée. Madagascar affrontera la République démocratique du Congo ce 7 octobre en RDC et le 10 octobre à Madagascar.

Fabien Boyer, né le 12 avril 1991 à Vienne, est un footballeur international malagasy qui évolue au poste de défenseur central. Fort de 22 matchs en Ligue 2 à l'époque, il s'est résigné à ne pas donner suite à quelques belles propositions, dont notamment celle de la réserve du Real Madrid.

Le Barea Fabien Boyer a signé un contrat d'une saison avec le club de National (France) FC Annecy en 2020 avant d'atterrir à La Réunion, ce qui était tout à fait son choix personnel de quitter l'Hexagone. A 29 ans, le défenseur central gaucher retrouve un club après avoir manqué toute la saison suite à une rupture des ligaments croisés du genou qui lui a privé du terrain pendant six mois. Il est actuellement en pleine possession de ses moyens. Après sa première sélection avec les Barea de Madagascar lors du match amical contre Luxembourg (3-3) avant la CAN 2018. Il joue actuellement avec l'AS Excelsior, l'un des clubs les plus importants de La Réunion. Il revient dans l'effectif pour regagner ce qui lui revient de droit. L'occasion pour lui de montrer sa valeur et de gagner la totale confiance du coach Rabesandratana.

E.F.

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff