Publié dans Sport

Mondial 2022 - Pas de répit pour les Barea

Publié le vendredi, 08 octobre 2021


Eric Rabesandratana et son équipe ont rallié Antananarivo où ils attendent de pied ferme les Léopards. En effet, Malagasy et Congolais s’affronteront de nouveau pour le compte de la 4è journée des éliminatoires du mondial, ce dimanche au stade Barea Mahamasina.
Pas de séance sur terrain pour les Barea, ce vendredi. Le staff annonce une session d'entraînement en salle pour "ceux qui n'ont pas joué ou ont peu joué à Kinshasa".
Les Barea  ont pris un vol immédiatement après le match  à Kinshasa. Et ils ont débarqué à l'aéroport d’Ivato, hier matin. Rabesandratana et ses hommes ont pris leur quartier au Novotel Alarobia.
A le comprendre, Rabesandratana fait certainement allusion aux arbitres qui, selon lui, seraient du côté de l’équipe nationale congolaise.
Le sélectionneur malagasy Eric Rabesandratana n’était pas content de l’arbitrage du match de Madagascar contre la RDC. Il accuse le juge central Dungula Antonio Caluasi d’avoir pris des décisions contre son équipe.
Le pénalty sifflé en faveur de la RDC et celui non sifflé pour Madagascar sont les principales décisions contestées par Eric Rabesandratana. Le coach malagasy a décrié l’arbitrage durant la rencontre. Selon lui, les décisions de Dungula Antonio Caluasi seraient à l’origine de la défaite des Barea.
« Ça n’a pas marché surtout à un premier et gros paramètre, ce que c’est difficile de jouer à 14 contre 11 parce que l’arbitrage a été très catastrophique. Mon équipe est en progression, en transition par rapport à l’année dernière. Mais aujourd’hui, on a fait un très bon match. Sauf qu’on ne peut pas lutter contre ça. Les arbitres qui prennent des décisions complément douteuses, vraiment, je suis désolé. Je n’ai jamais eu cette excuse mais pour aujourd’hui, je ne sais pas faire autrement », a laissé entendre le coach Eric Rabesandratana.
E.F

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff