Publié dans Sport

RCTS-Pachamama - « Vers un futur meilleur …»

Publié le dimanche, 21 novembre 2021


Après 21 ans d’œuvres sociales, l’association RCTS Pachamama Madagascar a de nouveau gagné la confiance de ses partenaires. Ces derniers ont confirmé leurs engagements envers l’association à vocation éducative pour les jeunes enfants issus des familles défavorisées. Une journée des partenaires a été tenue ce weekend au siège de l’association à Imamba- Soavimasoandro. Actuellement, 350 enfants et 130 jeunes bénéficient des activités de ladite association. Un repas festif a été tenu durant la journée du samedi entre les partenaires et les 450 enfants éduqués dans le centre.  La journée a été honorée par la présence du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Vavitsara Rahantanirina Gabriella et de la députée de la Région de Diana.
« D’ores et déjà, nous nous engageons en faveur des jeunes à travers des actions communes et nous envisageons d’effectuer des actions synchronisées focalisées sur la formation de ces jeunes », a avancé la ministre Vavitsara.
 
« Je tiens à remercier vivement les partenaires comme la Société Générale Madagascar car, grâce à eux, nous pouvons pérenniser notre projet. Et par ailleurs, nous ne cesserons de demander à l’Etat malagasy d’inscrire le terrain à l’association », martèle Avotra Tokianaina Andrianarisoa, président en exercice de l’association RCTS. 
Rappelons que cette dernière a offert des appuis scolaires pour les enfants membres, comme la lecture et le cours d’informatique. Prochainement, l’association projette de bâtir un dortoir et un dispensaire pour les membres et leur famille ainsi que pour la population riveraine, informe Daniel Besaguet, manager général de RCTS.
En 21 ans d’existence, le centre a parcouru des chemins épineux. Le terrain était une rizière marécageuse quand l’association l’a transformé en terrain aménageable. Depuis, la notoriété de l’école du RCTS a dépassé les frontières malagasy en devenant ainsi une référence en matière de réinsertion sociale.
Après deux années de litige foncier avec l’Etat, tout est rentré dans l’ordre. En effet, l’association continue ses actions tous les mercredis et samedis au bénéfice des pensionnaires. Actuellement, deux joueuses du RCTS sont sociétaires de l’équipe nationale Dames, tandis que l’équipe masculine figure en tête de poule de la Fédéral 2. L’association French Flair est le partenaire principal du RCTS depuis 2014.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff