Publié dans Sport

Jeux des îles 2023 - 25 disciplines retenues parmi 6 nouvelles venues

Publié le jeudi, 20 janvier 2022


C’est fait.  Le choix des disciplines au programme de la 11e édition des Jeux des îles de l’océan Indien, prévus en 2023 à Madagascar est connu. 25 disciplines ont été retenues. Il s’agit de l’athlétisme incluant le handisport (h/f),  le badminton (h/f),   le basket-ball 3 x3 et 5x5  (h/f),  la boxe (h/f), le cyclisme (h), l’équitation (h/f), le football (h/f), le beach soccer (h), l’haltérophilie (h/d),  le handball (h/d),  le judo (h/d), le karaté (h/d), le kick-boxing (h/d), la lutte (h/d), la natation incluant le handisport (h/d), la pétanque (h/f), le  rugby à 7 et à 15 (h/d),  le taekwondo (h/d), le tir à l’arc (h/d), le tennis (h/d), le tennis de table (h/d), la voile (h/d),  le volley-ball (h/d),  le beach-volley(h/d) et le surf (h).  

Six nouvelles disciplines font leur entrée au Jeux des îles notamment le tir à l’arc, le beach soccer, le sport équestre, le basket-ball 3x3, le kick-boxing et le surf.  
C’est à l’issue de la première journée de la réunion du conseil international des Jeux qui s’est déroulée dans la Capitale malagasy que cette décision a été prise. A part La Réunion et les Maldives qui ont assisté à la réunion par visioconférence, les autres pays membres du CIJ étaient eux présents.
Par ailleurs, quatre disciplines seront en démonstration notamment le sport auto, l’escrime,  le teqball et le billard.
Comme dans tous les jeux, l’athlétisme se débattra aussi pour intégrer le marathon et le relais mixte dans les Jeux des îles qui auront lieu dans le pays. Une discipline qui a toujours existé dans la JIOI avant l’édition 2015 qui s’est tenue à La Réunion.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff