Publié dans Sport

Barea de Madagascar - Bon nombre de prétendants au poste de sélectionneur

Publié le vendredi, 04 mars 2022

Malgré l’annonce faite par l’équipe de la Fédération malgache de football sur son site officiel et sur les réseaux sociaux que l’appel à candidatures d’un nouveau sélectionneur des Barea de Madagascar est sans fondement, l’autre « équipe » a continué le processus. Mais, ledit processus a été perturbé par une lutte entre les membres de cette Fédération.

« Le dépouillement devra encore attendre la prochaine réunion du Comité exécutif », confie Alfred Andriamanampisoa, deuxième vice-président de la Fédération malgache de football (FMF), interviewé par nos collègues de 2424.mg. Et d’ajouter « Nous avons reçu bon nombre de candidats ». Cela concerne les dossiers de candidature aux postes de sélectionneur des équipes nationales et de directeur technique national (DTN).

Pour Alfred Andriamanampisoa, « Les auditeurs de la FIFA ont validé cette décision (ndlr : de l’assemblée générale du 6 octobre destituant Raoul Arizaka Rabekoto de son poste de président) durant leur passage ». Et que la direction de la FMF devrait être assurée collégialement par les deux vice-présidents de l’instance.

Pourtant, les éléments de Raoul Arizaka Rabekoto au sein de cette instance tiennent encore la barre d’une main de fer. Et ont toujours le contrôle de la FMF malgré tout. Selon leur version, la décision finale de la Fédération internationale de football association (FIFA) est toujours attendue après les auditions menées auprès de toutes les parties prenantes de la FMF. 

Pour le moment, l’instance internationale de football a déjà tranché sur le cas de deux Fédérations, suspendues en tant que membres de la FIFA. Il s’agit de la ZIFA (Zimbabwe football Association) Fédération  Zimbabwe et la FKF (Football Kenya Fédération) Kenya pour affaire d’ingérence du gouvernement. Pourtant, la FIFA n’a pas encore décidé du sort de Madagascar. Car pour le moment, rien de convaincant n’indique que le gouvernement s’est ingéré dans la guerre intestine au sein de la FMF.

Alfred Andriamanampisoa et consorts ont engagé une procédure judiciaire à l'encontre du premier vice-président et du secrétaire général de la FMF à qui le président Raoul Arizaka Rabekoto a passé la main en son absence afin que ces derniers procèdent à la passation. L’objet de leur plainte au Parquet est de demander la passation de la part des deux.

Une décision a été sortie par la Cour de première instance mais le premier vice-président et le secrétaire général ont fait appel. La Cour d’appel rendra son verdict la semaine prochaine. Affaire à suivre.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff