Publié dans Sport

Championnat d’Afrique australe par équipe U14-U16 - Les U16 filles sacrées

Publié le mercredi, 16 janvier 2019

Rideau sur les championnats d’Afrique australe U14 et U16, filles et garçons, qui se sont tenus à Windhoek, Namibie du 9 au 15 janvier. Les U16 filles malagasy ont gagné les  deux titres des catégories U14 et U16.  Déjà championnes d’Afrique double, les sœurs Rainaivo Mialy et Narindra ont confirmé leur statut de favorite dans la compétition par équipe. Hier, elles ont encore sauvé l’honneur du pays en s’offrant la palme d’or à la Grande île face à l’Afrique du Sud. Mialy Ranaivo a fait l’essentiel devant Ine Lamprecht 6/3 6/1. Sa sœur Narindra Ranaivo lui a emboité les pas en arrachant la victoire devant Kelly Arends 6/3 6/2. Cette équipe représentera l'Afrique australe aux championnats d'Afrique par équipe U16 au mois de juin en Afrique du Nord.  Chez les garçons, Toky Ranaivo et Fenosoa Rasendra s’inclinaient (2-0) devant les Sud-africains composés de Connor Kruger et Carl Roothman. Fenosoa Rasendra se défait contre Connor Kruger 3/6 4/6 tandis que Toky Ranaivo a perdu la finale devant Carl Roothman 5/7 6/7. 


Dans la catégorie U14, les filles terminent en argent tandis que les garcons se classent 4e. Madagascar a gagné la petite finale  contre le Zimbabwe. Maholy Razakaniaina plus que déterminé a écarté d’un revers de main Mauchi Tadiwanashe 7/5 7/6. Et Miotisoa Rasendra, quant à elle, a battuTanyaradzwa Midzi 6/3 6/1.
Bilan, Madagascar a pu mettre trois titres continentaux durant ces rendez-vous régionaux. Toky Ranaivo champion en U16 garçons et Randy Rakotoarilala chez les filles lors des championnats individuels.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés
  • Fonds routier - Rencontre entre le Président et les entrepreneurs impayés 
  • Déchéance du Président de la République - La HCC renvoie l’Opposition à ses études
Pub droite 1

Editorial

  • Bilan mitigé !
    L’heure du bilan sonne. Le mandat de cinq ans des membres du Conseil pour le fampihavanana malagasy (CFM) tire à sa fin. Présidé dans un premier temps par le feu Général Charles Rabotoarison, Maka Alphonse prend le relais. La mission essentielle consiste à mettre en œuvre le « processus de réconciliation nationale » de telle manière que les blessures laissées par les crises, notamment à partir de 2002, soient guéries et par la suite instaurer un climat d’apaisement pour asseoir enfin l’unité nationale. Une noble mission à laquelle tout dirigeant politique sérieux et tout concitoyen responsable doivent assumer.

A bout portant

AutoDiff