Publié dans Sport

Football - Orange Ligue 1 - As Adema renoue avec le titre

Publié le dimanche, 24 février 2019

L’As Adema est sacrée championne de la ligue Analamanga de football après le match d’ hier au stade de Mahamasina. Les Verts ont battu les militaires du Cosfa à l’issue des tirs au but. La dernière année où l’As Adema a gagné ce titre remonte en 2012 si le club n’a été que le malheureux finaliste de la coupe de Madagascar en 2012, 2013, 2014 et 2015. Aucune surprise quant à cette victoire d’hier car l’équipe a été rajeunie par son staff depuis trois ans et a beaucoup investi pour cette saison. Les efforts commencent déjà à donner leurs fruits pour cette formation de l’aéroport d’Ivato.  Pour revenir à la compétition, il a fallu aux deux équipes de passer  par les tirs au but  pour se départager car elles se sont séparées sur le score de 1 but partout à la fin du temps règlementaire.

Ce sont les militaires qui ont ouvert le score (45’) avant l’égalisation de l’As Adema en deuxième période.  Les joueurs du Cosfa ont raté deux tirs au but tandis que l’As Adema n’a raté que le premier tir. Le titre de l’As Adema  a été doublé du trophée de meilleur joueur et de meilleur entraineur. Il s’agit de Jonah Randriamisaina et Johny Rakotomanana  qui ont respectivement été élus meilleur joueur et meilleur entraîneur. Le club d’Ivato décroche ainsi sa deuxième couronne régionale, après celle de 2012.  Le Cosfa ne s’est contenté que du trophée de meilleur buteur attribué à Safidiniaina Razanadrabe, auteur de six réalisations durant la saison. Tandis que le club Five FC est sacré champion d’Analamanga Ligue 2.
 Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff