Publié dans Sport

Comité de normalisation - Election - FMF Pour une révision du code électoral

Publié le lundi, 25 février 2019

Pas pour bientôt. Quatre mois après sa nomination par la FIFA (Fédération Internationale de football) à la tête du football malagasy, le Comité de normalisation n’a toujours pas avancé une date pour l’élection tant attendu par les férus du ballon rond à Madagascar. Trop occupé par les affaires courantes du football, ledit comité ne semble pas pressé sur la mission que l’instance internationale lui a confiée, celui d’organiser une élection. Par ailleurs, la FIFA lui a donné jusqu’au 20 mai 2019 pour accomplir cette tâche. Actuellement, le comité de normalisation de la Fédération Malgache de football compte revoir une partie du code électoral, prochainement. Il s'agit de corriger les points pouvant créer des litiges. Le nouveau code sera, par la suite, soumis à la validation d’une assemblée générale, ainsi que de la FIFA. Ce n’est qu’après que ledit comité organisera le scrutin fédéral tant attendu. Selon les bruits qui courent, il se pourrait que ce comité envisage de demander un rallongement de son mandat à la tête de la FMF et ce, dans le but d’amener les Barea de Madagascar à la Coupe d’Afrique des Nations.
 E.F.

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff