Publié dans Sport

Barea de Madagascar - Nicolas Dupuis signe enfin son contrat

Publié le mardi, 05 mars 2019

Nicolas Dupuis, ancien staff de l’équipe nationale malagasy, devenu sélectionneur le mois de mars 2017, accusait des mois d’arriérés de salaire. Il a finalement touché la totalité de son dû et a signé son contrat mardi 5 mars après 2 ans de carrière à la tête de l’équipe nationale malagasy. « Forcément, c’est plus facile de travailler sur quelque chose de très saine et tracée. Et je remercie madame la présidente d’avoir réalisé ce contrat », a dit Nicolas Dupuis.

En mars 2016, tout en restant l'entraîneur d'Yzeure,  Nicolas Dupuis intègre le staff de l'équipe de Madagascar avant d'être nommé sélectionneur après le départ d’Auguste Raux le 10 mars 2017 par Ahmad, ancien président de la Fédération malagasy du football, l’actuel président de la Confédération Africaine de Football. Il quitte alors son poste d'entraîneur de l'As Yzeure.

Au total, les arriérés atteignaient des mois. Une situation aggravée par l’absence de contrat de sélectionneur, alors que l’ancien joueur de l’As Yzeure a pris ses fonctions depuis plus de 2 ans. Après une modeste carrière de joueur dans les divisions amateurs à Souvigny, Yzeure, Cournon, Beaumont et Thiers1, Nicolas Dupuis devient entraîneur-joueur de l'As Yzeure en août 1996. Sous ses ordres, les Barea de Madagascar  ont remporté une bataille épique contre le Soudan (3-1) à Khartoum. Une équipe qui n’a jamais perdu une seule rencontre en 14 ans à domicile. Il est l’homme qui a rompu ce sort.

Depuis 2 ans où il a dirigé cette équipe, les Barea de Madagascar n’ont enregistré que deux défaites dont une contre le Kosovo (0-1) en match amical et une contre le Soudan (3-1) lors de la cinquième journée de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) laquelle se déroulera en Egypte du 15 juin au 13 juillet. Le 16 octobre 2018, il réussit un exploit historique en qualifiant les Barea pour les phases finales de la CAN 2019 à l'issue de la quatrième journée des phases de qualification.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff