Publié dans Sport

Football - Levée de fonds pour la CAN - Précision de la part de la FMF

Publié le mardi, 28 mai 2019

Après la conférence de presse organisée par le club de partenaire en vue d’une levée de fonds qu’ils ont lancée pour la contribution des citoyens à la préparation des  Barea,  le comité de normalisation (CN) pour la fédération malagasy de football n’a pas tardé à remettre le pendule à l’heure. Il a mis les points sur les i face à la confusion créée par l’existence de deux mécanismes de levée de fonds pour la participation des Barea à la CAN 2019. Etant la seule et unique instance reconnue au niveau national et international dans toutes  les compétitions, il est en charge de la gestion financière et ne donnera pas de pouvoir de signature à des personnes autres que ses représentants. Ainsi, l’instance du football national annonce dans un communiqué que « le basket found a été mis en place par la FMF pour recueillir les contributions de tous pour cet effort national et est ouvert à tous.  Et les fonds recueillis en dehors du basket found ne supporteront pas les charges officielles liées à la préparation des Barea ni à la logistique ni aux équipements ou autres frais de participation à la CAN ».

Ainsi, la FMF décline toute responsabilité. Dans la foulée, le CN a aussi remis le sélectionneur national à sa juste place dans le communiqué.  « L’équipe d’encadrement de l’équipe nationale, notamment le sélectionneur, a un contrat avec la FMF à qui il doit une obligation de loyauté, et doit se consacrer à la préparation technique de la CAN ». La FMF n’a pas manqué d’appeler au « Fihavanana » et au « Fair play » pour une préparation optimale de la CAN.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Sécheresse et dégradation des zones forestières - Toute la ville de Fianarantsoa privée d’eau à partir de demain
  • Mise en accusation de ministres à la HCJ - Accouchement difficile à l’Assemblée nationale
  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff