Publié dans Sport

Coupe d'Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea »…le rêve continue !

Publié le jeudi, 27 juin 2019

Première victoire. L'équipe des Barea de Madagascar a connu son premier succès à la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2019, en Egypte. C'est aux dépens du Burundi que la sélection malagasy a obtenu ses trois premiers points, créditant ainsi de quatre unités son compte.

 

Une rencontre largement dominée par les Malagasy dans les 45 premières minutes mais ni Faneva Ima, ni Carolus Andriamahitsinoro n'ont pu réussir à  glisser la balle au fond du filet burundais. L'homme en noir a également omis de siffler un penalty en faveur des Barea. Les Burundais ont, eux aussi, eu une occasion de marquer mais face à un Melvin Adrien d'un grand jour, elle était vaine. C'est sur ce score vierge que les deux formations regagnaient les vestiaires à la pause. Dans la seconde période, l'équipe malagasy semble avoir perdu sa verve et se contentait de défendre et de procéder par de timides contre-attaques. Les changements opérés par le coach Nicolas Dupuis n'ont presque rien changé à la physionomie de la rencontre. Il a fallu attendre un coup franc savamment tiré par Ilaimahiratra Marco à la 73e minute et dont la balle est hors portée du gardien de but burundais pour que les Malagasy d'Egypte, de l'Océan Indien et de Madagascar se libèrent enfin et explosaient leur joie. Un avantage maintenu jusqu'au coup de sifflet final matérialisant la première victoire des Barea, accueillie par des coups de klaxon dans les rues de la Capitale malagasy et dans les autres régions de la Grande île.

A la seconde place de son groupe derrière les intouchables nigériens des Super-Eagles (6 points), l'équipe des Barea peut continuer à rêver d'une qualification en huitièmes de finales. Une belle prouesse pour une formation qualifiée à raison par les observateurs comme l'une des novices à la compétition. Le plus dur reste à venir mais l'espoir de voir les Barea à ce stade de l'épreuve semble de mise.

Pour ce, il suffit à la bande d'Abel Anicet d'arracher un match nul à la dernière journée des rencontres de groupe, face au Nigeria. Les Barea devront ainsi sortir leur meilleur jeu afin d'avoir leur sort entre les mains sans se soucier du résultat de l'autre rencontre, Guinée-Burundi. Une défaite des Barea les mettra en ballotage avec la Guinée si cette dernière gagne son  match devant le Burundi, déjà éliminé de la compétition. Un duel à distance entre Madagascar et Guinée pour la seconde place qualificative se profile à cette ultime journée. Mais au pire des cas, c'est-à-dire une défaite devant le Nigeria associée à un large succès de la Guinée  face au Burundi, Madagascar pourrait encore continuer encore sa CAN 2019 en étant l'une des quatre meilleures troisièmes des six groupes constitués à la CAN… Le rêve continue !

La Rédaction

Fil infos

  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés
  • Fonds routier - Rencontre entre le Président et les entrepreneurs impayés 
  • Déchéance du Président de la République - La HCC renvoie l’Opposition à ses études
Pub droite 1

Editorial

  • Bilan mitigé !
    L’heure du bilan sonne. Le mandat de cinq ans des membres du Conseil pour le fampihavanana malagasy (CFM) tire à sa fin. Présidé dans un premier temps par le feu Général Charles Rabotoarison, Maka Alphonse prend le relais. La mission essentielle consiste à mettre en œuvre le « processus de réconciliation nationale » de telle manière que les blessures laissées par les crises, notamment à partir de 2002, soient guéries et par la suite instaurer un climat d’apaisement pour asseoir enfin l’unité nationale. Une noble mission à laquelle tout dirigeant politique sérieux et tout concitoyen responsable doivent assumer.

A bout portant

AutoDiff