Publié dans Sport

Omnisports - Telma - Des primes pour les médaillés des JIOI

Publié le vendredi, 16 août 2019

Chose promis chose due. Telma Madagascar a tenu ses promesses.En effet, le premier sponsor du sport malagasy va offrir des primes aux athlètes médaillés d'or après les Jeux. Comme l'opérateur l'avait annoncé, la cérémonie de remise de prime a été concrétisée, hier vendredi 16 août, dans le local du Futsal Andraharo. Au total 20 millions d'ariary ont été partagés entre deux disciplines. Ce n'est pas la première fois que le partenaire numéro un national soutient les athlètes malagasy.

 

Ce sont les athlètes ayant ramené des métaux précieux en athlétisme et ceux du basket-ball qui ont bénéficié des primes. L'opérateur mobile, Internet et mobile banking a offert 500 000 ariary à chacun des médaillés d'or de l'athlétisme. Quant au basketball, Telma a accordé 6 millions d'ariary aux deux équipes masculine et féminine ainsi que 4millions d'ariary à la fédération. Les coachs n'étaient pas en reste car ils ont eu des survêtements, casques, et goodies de la part de Telma. C'est grâce à eux, en partie, si la discipline a eu ces bons résultats.

 L'opérateur mobile n'en est pas à son premier geste pour récompenser les meilleurs athlètes dans plusieurs disciplines. Une manière pour lui de motiver les jeunes pour aller de l'avant. Par ailleurs, la coopération avec le basketball ne date pas d'hier tandis que l'aventure entre Telma et la fédération malagasy d'athlétisme vient d'entamer sa première saison pour cette année. Les deux parties souhaitent que cette coopération aille le plus loin possible comme celle du basket-ball. Ce geste de Telma serait bénéfique pour les athlètes malagasy avant, pendant et après une compétition.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison
  • Fête du trône du Maroc - Les félicitations du Président malagasy au roi Mohammed VI
  • Crise sanitaire - Des aides sociales pour 200 000 foyers nécessiteux de Tanà
  • Directeur général de l'IMRA - Le CVO a subi le test de toxicité

La Une

Editorial

  • Exit, le drapeau blanc !
    Le pays est en guerre ! En plein cinquième mois de bataille, à la dixième quinzaine de confinement, on entre dans une phase de guerre d’usure. Les prévisions de l’OMS ne rassurent guère. La pandémie risquerait de perdurer ! Mais, pas question de jeter l’éponge ! Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry, en sa qualité de chef de guerre, a été clair et net au Palais des Sports à Mahamasina, lors de l’inauguration du nouveau Centre de traitement de la Covid (CTC), quand il a déclaré que « Nous ne hisserons jamais le drapeau blanc ». Il est vrai que le pays fait face à un ennemi invisible et redoutable mais il écarte l’option ou l’hypothèse de courber l’échine ! Et partout dans ses déplacements, Rajoelina ne manque pas d’encourager les « soldats ». Le personnel soignant, la population des Régions contaminées et les responsables étatiques à tous les niveaux…

A bout portant

AutoDiff