Publié dans Sport

Eliminatoires CAN 2021 - Les Walya défient les Barea avec trois expatriés

Publié le mardi, 12 novembre 2019

L'Ethiopie est le premier adversaire des Barea de Madagascar aux éliminatoires de la CAN 2021. Le match est prévu ce samedi 16 novembre au Stade de Mahamasina. Les Walya Ibex, 151ème au classement FIFA, arrivent avec un groupe composé de 25 joueurs dont 22 évoluent dans le championnat éthiopien. Seuls trois joueurs évoluent à l'étranger : Biniam Belay joue à Syrianska Football Club en deuxième division suédoise, alors que Shimeles Bekele (Misr El Maqasa) et Gatoch Panom (Haras El-Hedood Club) viennent de clubs égyptiens.

 

La délégation éthiopienne est arrivée à l'aéroport d'Ivato, hier après-midi à 13h40, comme prévu. L'. Par la suite, les membres de la délégation ont pris la rocade de Tsarasaotra afin de rallier l'hôtel Ibis à Ankorondrano. Ils devraient tâter la pelouse de Mahamasina, ce jour ou demain jeudi.

Marco Ilaimaharitra victime de pubalgie

L'absence de Marco Ilaimaharitra est confirmée, comme l'a révélé hier le site Orange. Le milieu de terrain du Sporting Club Charleroi (Belgique), Marco Ilaimaharitra, souffre d'une pubalgie. Cette maladie désigne une douleur localisée au pubis qui apparaît essentiellement chez le sportif. L'opération est souvent privilégiée avec ce mal récurrent chez les footballeurs. Mais elle ne garantit rien. Ainsi, il doit choisir entre le repos et l’opération. Un pépin diagnostiqué à l'issue de la rencontre contre Malines, il y a une dizaine de jours. Pour rappel, il est sorti en larmes après ce match, suite à des cris racistes émis par des supporters adverses. Sa saison semble d'ores et déjà terminée. Il ne sera pas présent durant les  matchs contre l’Ethiopie et le Niger les 16 et 19 novembre prochains pour le compte de la première et deuxième journées des éliminatoires de la CAN 2021. Sélectionné pour les deux matchs de l'équipe nationale malagasy du mois de novembre, il a figuré dans la liste des joueurs de Nicolas Dupuis durant une double confrontation, mais là, c’est un retournement de situation. Sa durée d'indisponibilité est évaluée à environ trois semaines. Il ne viendra pas ainsi pour le regroupement de cette semaine et manquera les deux premiers rendez-vous en éliminatoires de la CAN 2021, contre l'Ethiopie et le Niger.

E.F.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff