Economie

Trouver des solutions pérennes. La semaine dernière, un atelier de réflexion a été organisé à Soaïegna, à Taolagnaro pour discuter des mesures à initier afin de développer la filière langouste dans le pays. Effectivement, selon les études menées par l’Unité de recherche langoustière (URL) du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Madagascar enregistre aujourd’hui près de 129 tonnes de perte tous les ans, en matière de produits pour cette filière. « Pour cause, 29% des langoustes femelles capturées sont œuvées.
Une diminution de 1.1 point. Le groupe de la Banque mondiale a publié vendredi dernier le rapport du « Doing Business 2020 ». D'après ce document, Madagascar est classé à la 161ème place sur 190 pays. Notre pays a en effet gardé le même rang, comparé à l'année dernière. Toutefois, le score correspondant à la facilité de faire des affaires dans le pays s'est légèrement régressé, passant de 48.84 dans le rapport 2019 à 47.7 dans celui de 2020. « L'amélioration du climat des affaires est primordiale pour stimuler les investissements du secteur privé et la création d'emplois », déclare…
La 5ème édition de la conférence de l’AviaDev (« Aviation Development Conference ») Afrique se déroulera en mai 2020 à Antananarivo. Madagascar, par le biais de Ravinala Airports, gestionnaire des aéroports d’Ivato et de Nosy Be, aura en effet l’honneur d’organiser la plus importante conférence sur le développement des services aériens en Afrique. Celle-ci réunira ainsi les compagnies aériennes africaines, mais aussi toutes les autres compagnies qui souhaitent desservir sur le continent africain, sans oublier les aéroports et tous les acteurs du tourisme. « AviaDev est un événement de taille mais aussi une grande opportunité pour le pays. Nous sommes particulièrement contents d’avoir remporté l’organisation de cette conférence…
Parmi les dix candidats sélectionnés, une seule personne représente la gent masculine. Il faut dire que les femmes s’investissent de plus en plus dans le domaine de l’entrepreneuriat. Le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France à Madagascar a présenté, hier, les pépites d’or qu’ils ont trouvées parmi les 144 candidatures reçues au départ. L’événement a été honorée par la présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala, l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, ainsi que Valérie Zafindravonona, secrétaire exécutif du programme « Fihariana ».
La 6ème édition du Salon de la créativité « Voatra » a ouvert ses portes, hier au Jardin emblématique d’Anosy. Cette année, en axant cette édition sur le thème de « la transformation rurale, créatrice de chaîne de valeur vers la compétitivité », la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo (CCIA), organisateur de l’événement, s’est alors focalisée sur le monde rural. « Jusqu’à maintenant, la question de la recherche de débouchés demeure le principal problème des paysans, plus particulièrement aux environs de la Capitale. Pourtant, les besoins du marché sont bien présents. Ils rencontrent en effet des difficultés à trouver les bons partenaires…
Soutien aux incubateurs, à l’écosystème entrepreneurial et à l’insertion professionnelle des jeunes à Madagascar. L’ambassade de France à Madagascar participe également dans le programme présidentiel « Fihariana ». Elle va présenter ce jour à l’Institut français de Madagascar (IFM) les dix porteurs de projet qui ont été sous son encadrement pendant une année. L’événement sera honoré par la présence de madame Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ; monsieur Christophe Bouchard, ambassadeur de France à Madagascar et Valérie Zafindrazaka, en charge du programme « Fihariana » de la Présidence de la République. « 150 porteurs de projets ont candidaté à notre programme…
Deux heures dans le noir. La soirée d’hier a en effet été marquée par un délestage tournant. Tous les quartiers de la Capitale, du Nord au Sud et d’Est en Ouest, ont été touchés par une coupure de courant pouvant parfois dépasser les deux heures et demie dans certaines zones. Un bouleversement qui n’a pas manqué de créer la grogne des consommateurs, surtout avec cette soi-disant « fausse pénurie » de carburant. « Le délestage est survenu inopinément. Nous avons cru que ceci ne durerait qu’un court instant.

Fil infos

  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff